ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 108/3 - 2015  - pp.197-200  - doi:10.1007/s13149-015-0424-7
TITRE
Caractéristiques des patients « perdus de vue » et facteurs déterminants de la perte de vue au cours du suivi des patients infectés par le VIH à Ouagadougou, Burkina Faso

TITLE
Characteristics of the patients “lost to follow-up” and determining factors of loss to follow-up to patients living with HIV at Ouagadougou, Burkina Faso

RÉSUMÉ

L’objectif de cette étude est de décrire les caractéristiques des patients « perdus de vue » et les facteurs déterminant la perte de vue au cours du suivi de patients infectés par le VIH. Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive et analytique des patients, traités ou non par ARV, perdus de vue issus de la cohorte des patients suivis à l’Hôpital de jour (HDJ) de Ouagadougou. Au total, 402 patients sur 5 118 suivis dans la file active (7,9 %) ont été considérés perdus de vue. Parmi ces patients, 340 (84,5 %) avaient un statut vital inconnu, 28 (7 %) étaient vivants et 34 (8,5 %) décédés. L’âge moyen était de 37,5 ans. Deux cent cinquante et un (62,4 %) étaient de sexe féminin. La durée moyenne de suivi était de 2,9 ans. Après recherche active, 16 des 21 patients sous ARV étaient en arrêt thérapeutique. En analyse multivariée, les facteurs fortement associés à la perte de vue étaient la non scolarisation (p=0,008), la résidence hors de Ouagadougou (p=0,002) et le VIH2 (p<10-3). Le phénomène de perte de vue est important et a concerné majoritairement des patients non informés.



ABSTRACT

The objective of this study is to describe the characteristics of the patients “lost to follow-up” and determining factors of lost to follow-up at the patients infected by HIV. This is a descriptive and analytical retrospective study made on patients with or not by HAART, registered in the Day hospital of Ouagadougou. Of 5118 adult patients studied, 402 (7.9%) lost to follow-up. Among these patients, 340 (84.5%) had an unknown vital status, 28 (7%) were alive and 34 (8.5%) died. Mean age was 37.5 years. After active research, 16 from 21 patients under HAART were in treatment interruption. The main factors associated with the loss of follow-up were: no schooling (p=0,008), residing outside the capital (p=0,002) and being infected with HIV2 (p< 10-3). The phenomenon of loss of follow-up is important and concerned mainly not informed patients.



AUTEUR(S)
R. BOGNOUNOU, M. KABORE, A. DIENDÉRÉ, I. DIALLO, Y. SAGNA, O. GUIRA, H. TIENO, D.D. OUEDRAOGO, Y.J. DRABO

Reçu le 16 avril 2014.    Accepté le 7 janvier 2015.

MOTS-CLÉS
VIH, Perdus de vue, Analyse multivariée, ARV, Hôpital, Ouagadougou, Burkina Faso, Afrique intertropicale

KEYWORDS
HIV, Lost to follow-up, Multivariate analysis, HAART, Hospital, Ouagadougou, Burkina Faso, Sub-Saharan Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-015-0424-7.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (193 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier