ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/1 - 2010  - pp.41-43  - doi:10.1007/s13149-009-0031-6
TITRE
Étude sérologique de la toxoplasmose chez les femmes enceintes de Franceville, Gabon

TITLE
Serological study on toxoplasmosis among pregnant women from Franceville, Gabon

RÉSUMÉ

La séroprévalence de la toxoplasmose a été étudiée, entre mai et décembre 2007, auprès de 839 femmes enceintes, venues en consultation dans deux hôpitaux de Franceville (Gabon). Le diagnostic sérologique a été fait par la technique ELFA (Enzyme Linked Fluorescent Assay) pour le dosage des IgG, des IgM et les tests d’avidité. Parmi les femmes, 56 % étaient immunisées contre 71 %, il y a une dizaine d’années. La positivité en IgM a été retrouvée chez 2,6 % des femmes. Mais les infections étaient antéconceptionnelles selon les tests d’avidité. La présence d’un chat dans l’environnement des femmes enceintes et l’âge influaient sur cette prévalence. La sous-information des femmes contribuait à faire échouer leur prise en charge, de même que l’absence de formation continue du personnel de santé et la non-vulgarisation des techniques diagnostiques, telles que l’avidité dans lesdits hôpitaux.



ABSTRACT

The serological prevalence of Toxoplasma gondii was studied among 839 pregnant women in two hospitals from Franceville (Gabon), between May 2007 and December 2007. Specific T. gondii IgG and IgM were measured by Enzyme Linked Fluorescent Assay (ELFA). Datation of the infection was carried out by avidity test. Fifty-six percent of women in this study were immunised compare to the 71% who were found as immunised in a previous study carried out fifteen years ago. 2.6% were found to be IgM positive. However, from the avidity test it was found that these infections occurred before pregnancy contact with cats and age increase this prevalence. The lack of information for pregnant women, the lack of continuous training for health personnel and lack of awareness about interpretation of laboratory diagnostic tests like avidity test in these hospitals reduce the level of counselling for women about T. gondii.



AUTEUR(S)
B. MPIGA MICKOTO, J.-P. AKUE, U. BISVIGOU, S. MAYI TSONGA, D. NKOGHE

Reçu le 18 mars 2009.    Accepté le 4 novembre 2009.

MOTS-CLÉS
Toxoplasmose, Toxoplasma gondii , Grossesse, Sérologie, Avidité des IgG, Hôpital, CIRMF, Franceville, Gabon, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Toxoplasmosis, Toxoplasma gondii , Pregnancy, Serology, IgG avidity, Hospital, CIRMF, Franceville, Gabon, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (95 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier