ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/2 - 2010  - pp.111-118  - doi:10.1007/s13149-010-0043-2
TITRE
Surveillance active de la leptospirose humaine en milieu hospitalier au Cambodge

TITLE
Hospital based active surveillance of human leptospirosis in Cambodia

RÉSUMÉ

La leptospirose est jusqu’à présent peu étudiée et probablement sous-estimée au Cambodge, où existent pourtant des conditions très favorables à sa circulation. Entre juin 2006 et juillet 2007, 612 patients, admis à l’hôpital de Takéo et à l’hôpital Calmette de Phnom Penh pour un syndrome compatible avec la leptospirose, ont été recrutés pour recherche des marqueurs biologiques de cette infection: mise en évidence de l’ADN bactérien par PCR et sérologie par Elisa-IgM et test de microagglutination (MAT). Cent quatrevingt-trois patients (29,9 %) se sont révélés porteurs d’au moins un marqueur biologique de la leptospirose, dont 88 (14,4 %) présentaient un profil d’infection aiguë objectivé par une PCR positive. La proportion importante de patients avec un profil de phase immune (15,5 %) suggère des contacts anciens avec les leptospires et la possibilité d’infections peu ou pas symptomatiques. Treize sérogroupes de Leptospira ont été identifiés, avec prédominance de Panama, Pyrogenes et Australis, illustrant la grande diversité des hôtes réservoirs. Le sérogroupe Icterohaemorrhagiae n’est retrouvé que dans 4 % des cas. Aucun lien significatif entre l’infection et le sexe, la classe d’âge ou l’appartenance à une catégorie socioprofessionnelle n’a pu être établi, suggérant une exposition permanente de la population dans sa vie quotidienne plutôt que l’existence de groupes à risque majoré. Cette étude, la plus vaste réalisée à ce jour sur la leptospirose au Cambodge, confirme l’importance de cette zoonose, devant être prise en compte comme un problème réel de santé publique dans ce pays.



ABSTRACT

Leptospirosis has been so far poorly described in Cambodia and is probably underdiagnosed in the current local medical practices, although conditions to its active circulation exist in this country. Between June 2006 and July 2007, 612 patients admitted to Takeo hospital and Calmette hospital in Phnom Penh presenting clinical symptoms compatible with leptospirosis, were recruited for biological investigation of leptospirosis markers: PCR detection of bacterial DNA and serology using an Elisa-IgM test and the micro-agglutination reference test (MAT). One hundred eighty-three patients (29.9%) were found to be carrying at least one biological marker of leptospirosis, 88 (14.4%) showed an acute infection profile, evidenced by a positive PCR. The proportion of patients with an immune phase profile (15.5%) suggests former contacts with Leptospira and possible infections with little or no symptoms. Thirteen serogroups of Leptospira have been identified, with predominance of Panama, Pyrogenes and Australia, illustrating a probable wide range of animal reservoir hosts. Serogroup Icterohaemorrhagiae was found in only 4% of cases, contrasting with usual features of human leptospirosis. No significant link between infection and sex, age or occupation could be established, suggesting a permanent exposure of the population in its daily life rather than the existence of risk groups. This study, the largest conducted to date on leptospirosis in Cambodia, confirms the importance of this zoonotic disease, that must be considered a real public health issue in this country.



AUTEUR(S)
A. BERLIOZ-ARTHAUD, B. GUILLARD, C. GOARANT, S. HEM

Reçu le 4 septembre 2009.    Accepté le 12 janvier 2010.

MOTS-CLÉS
Leptospirose, Sérogroupe, Hôpital, Takéo, Phnom-Penh, Cambodge, Asie du Sud-Est

KEYWORDS
Leptospirosis, Serogroup, Hospital, Takéo, Phnom-Penh, Cambodia, South-East Asia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (224 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier