ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/4 - 2010  - pp.230-232  - doi:10.1007/s13149-010-0055-y
TITRE
Méningoencéphalite à Morganella morganii : à propos d’un cas

TITLE
Meningoencephalitis due to Morganella morganii: a case report

RÉSUMÉ

Il est rare d’observer une infection à Morganella morganii du système nerveux central. Nous décrivons un premier cas diagnostiqué au Service de neurologie de l’hôpital universitaire Fann de Dakar au Sénégal. Un garçon de 12 ans a été hospitalisé pour une méningoencéphalite aiguë. Le scanner était normal et l’analyse du liquide céphalorachidien (LCR) avait mis en évidence des anomalies cytologiques et biochimiques, ainsi que la présence de M. morganii. Les sérologies VIH et syphilitique étaient négatives et le taux sanguin de lymphocytes CD4 était de 354/mm3. Un traitement de six semaines par céfotaxime associé à la gentamicine a été efficace. L’issue de l’infection dépend de nombreux facteurs, tels que la rapidité de mise en oeuvre et la qualité du traitement, la virulence du germe et l’état immunitaire du patient.



ABSTRACT

A central nervous system infection due to Morganella morganii is uncommon. We report a case diagnosed at the neurological department of Fann teaching hospital in Dakar, Senegal. A 12-year-old boy was hospitalized for acute meningoencephalitis. The CT scan was normal and the study of cerebrospinal fluid (CSF) revealed cytological and biochemical abnormalities and M. morganii. HIV and syphilitic serologies were negative and blood CD4 lymphocyte count showed 354 per mm3. The treatment with cefotaxime associated with gentamicin for 6 weeks was successful. The outcome of infection depends on many factors such as the onset and quality of treatment, the virulence of the germ and the status of immune system.



AUTEUR(S)
M. NDIAYE, M.S. SÈNE, A.D. SOW, L.B. SECK, T. COULIBALY, N.S. DIAGNE, K. TOURÉ, A.G. DIOP, M.M. NDIAYE

Reçu le 30 décembre 2009.    Accepté le 23 février 2010.

MOTS-CLÉS
Méningoencéphalite, Morganella morganii , Immunodéprimé, Hôpital, Dakar, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Meningoencephalitis, Morganella morganii , Immunocompromised status, Hospital, Dakar, Senegal, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (60 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier