ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/4 - 2010  - pp.255-258  - doi:10.1007/s13149-010-0064-x
TITRE
Séroprévalence des anticorps anti-VHC chez les patients de l’hôpital militaire Moulay Ismail (Meknès, Maroc) : analyse des données du laboratoire de biologie médicale (2002–2005)

TITLE
Seroprevalence of anti-HCV in patients of the Military Hospital Moulay Ismail (Meknes, Morocco): Data analysis of the medical biology laboratory (2002–2005)

RÉSUMÉ

Les auteurs rapportent, dans cette étude rétrospective (2002–2005) réalisée au laboratoire de biologie médicale de l’hôpital militaire Moulay-Ismail (HMMI) de Meknès, les résultats de la séroprévalence de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC). Cette étude concerne les jeunes en visite d’aptitude au recrutement dans les forces armées royales (groupe 1, N = 16 000), les donneurs de sang (groupe 2, N = 3 600) et les patients consultant pour un dépistage systématique du VHC ainsi que les patients hospitalisés pour diverses pathologies médicochirurgicales (groupe 3, N = 9 400). Au total, 29 000 sérums ont été testés par méthode immunoenzymatique de type Elisa de troisième génération (enzyme linked immunosorbent assay). La prévalence des anticorps anti-VHC est respectivement de 0,35, 0,33 et 3,08% dans le premier, deuxième et troisième groupe. Les résultats obtenus sont encourageants, par comparaison aux données de la littérature, et résultent de l’efficacité du programme de surveillance de cette infection adopté au sein du service de santé des forces armées royales marocaines.



ABSTRACT

The authors report the seroprevalence results of hepatitis C virus infection in a retrospective study (2002–2005), performed at the laboratory of medical biology of the Military Hospital Moulay Ismail of Meknes. This study concerns young people in medical visit with aptitude for recruitment in the Royal Armed Forces (group 1, N = 16,000), blood donors (group 2, N = 3,600), patients consulting for a systematic screening of hepatitis C virus (HCV) infection and patients hospitalized for different medico-surgical pathologies (group 3, N = 9,400). In total, 29,000 sera were tested by immuno-enzymatic method (Enzyme Linked Immunosorbent Assay, third generation). The prevalences of anti-HCV antibodies are, respectively, 0.35, 0.33 and 3.08% in the first, second and third group. The results are encouraging as compared to literature data and result from the systematic screening and epidemiological survey program of this infection adopted within the Moroccan Royal Armed Forces Medical Services.



AUTEUR(S)
I. LAHLOU AMINE, S. ZOUHAIR, M. CHEGRI, H. L’KASSMI

Reçu le 18 septembre 2008.    Accepté le 20 avril 2010.

MOTS-CLÉS
Séroprévalence, Virus de l’hépatite C, Collectivité militaire, Hôpital, Recrues, Donneurs de sang, Consultants externes, Patients hospitalisés, Meknès, Maroc, Maghreb

KEYWORDS
Seroprevalence, Hepatitis C virus, Military community, Hospital, Recruits, Blood donors, External consultants, Hospitalized patients, Meknes, Morocco, Northern Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (72 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier