ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/1 - 2011  - pp.20-24  - doi:10.1007/s13149-010-0104-6
TITRE
Contribution à la mise en place d’un système d’assurance qualité dans cinq laboratoires de bactériologie médicale au Togo

TITLE
Contribution to the establishment of quality assurance in five medical microbiology departments in Togo

RÉSUMÉ

Au Togo, à l’instar des autres pays en développement, les données sur la qualité des prestations des laboratoires d’analyses médicales sont quasi inexistantes, le pays ne disposant pas d’un organe de contrôle de qualité. L’étude que nous avons entreprise demai à août 2006 a eu pour objectif d’évaluer le niveau de qualité de cinq laboratoires de bactériologie médicale du Togo. Cette étude fut un audit à questionnaires ouverts portant sur la fiabilité des résultats et sur l’organisation technique des laboratoires. Comme référentiels d’étude, nous avons utilisé la norme ISO 15189:2003, le Guide de bonne exécution des analyses de biologie médicale du Togo (GBEA-Togo) et le document de standardisation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en bactériologie médicale. Les résultats de l’audit sur la fiabilité des résultats ont montré le manque de certains milieux de culture dans les laboratoires, un choix inadapté de ces milieux de culture pour le traitement des échantillons, une identification incomplète de certaines bactéries, un manque de réactifs de diagnostics et une incapacité de ces laboratoires à identifier certains microorganismes potentiellement pathogènes. Concernant l’audit sur l’organisation technique des laboratoires, une conformité moyenne variant de 25,8 à 54,8 % a été obtenue. Ce qui indique une insuffisance dans l’organisation technique de ces laboratoires. Au terme de cette étude, il ressort que les laboratoires doivent s’équiper en matériel et en réactifs, améliorer leur organisation technique et instaurer un programme d’autoévaluation et de maintenance des équipements.



ABSTRACT

In Togo, as in many other developing countries, there is a lack of data on quality control and assurance of laboratories. The present study aimed to access for the quality management system in five medical bacteriology laboratories in Togo. The study was conducted from May to August 2006. Data were recorded by an audit on the reliability of results and the technical organization of laboratories. The standard ISO 15189:2003, the Togolese guide of good laboratory practices (GBEA-Togo) and the WHO medical bacteriology standards were used as references. The results of the audit showed a lack of culture media in laboratories, inappropriate choice of culture media, partial identification of some microorganisms, variability of identification procedures, a lack of diagnostic reagents and an inability to identify some potentially pathogenic bacteria. Concerning the technical organization of laboratories, compliance average ranging from 25.8 to 54.8 % was recorded. This indicates a limited organization of such laboratories. The issue of this study showed that laboratories must be equipped, their technical organization should be improved and they must establish a program of equipment maintenance. To cite this journal: Bull. Soc. Pathol. Exot. 104 (2011).



AUTEUR(S)
G. KATAWA, A. KPOTSRA, D.S. KAROU, M. EKLOU, K.E. TAYI, C. DE SOUZA

Reçu le 20 octobre 2009.    Accepté le 21 septembre 2010.

MOTS-CLÉS
Laboratoires, Bactériologie médicale, Assurance qualité, Norme ISO EN 15189, Lomé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Laboratory, Medical bacteriology, Quality assurance, Standard ISO 15189, Lomé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Dapaong, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (144 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier