ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/1 - 2011  - pp.6-9  - doi:10.1007/s13149-010-0126-4
TITRE
Dégénérescence carcinomateuse des maux perforants plantaires d’origine lépreuse: expérience du Centre national de léprologie de Casablanca

TITLE
Malignant transformation of plantar ulcers in leprosy: experience of National Leprosy Center in Casablanca

RÉSUMÉ

La dégénérescence carcinomateuse reste une complication tardive des maux perforants plantaires (MPP) d’origine lépreuse. L’objectif de cette étude est de décrire et d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de cette complication au Maroc. Une étude rétrospective a été menée de janvier 2000 à décembre 2009 au Centre national de léprologie (CNL) de Casablanca. Dix malades ayant un MPP dégénéré confirmé à l’histologie ont été inclus. Il s’agissait de sept hommes et de trois femmes avec un âge moyen de 58,8 ans. Six malades avaient eu une forme multibacillaire de lèpre et quatre une forme paucibacillaire. La durée moyenne d’évolution du MPP était de 34,4 ans. L’aspect clinique du MPP dégénéré au moment du diagnostic était celui d’une tumeur ulcérobourgeonnante. L’amputation était le principal traitement chez nos malades. L’évolution a été marquée par la survenue de métastases chez six malades. Un patient est décédé suite à des métastases multiples. Au Maroc, la lèpre est en nette régression depuis les années 1990. Cependant, la survenue de complications tardives chez les anciens lépreux comme les carcinomes sur MPP persiste toujours. La prévention de ces complications doit faire partie intégrante du Programme national de lutte contre la lèpre.



ABSTRACT

Malignant degeneration is a late complication of plantar ulcers in leprosy. The objective of this study is to describe and analyze the epidemiological, clinical, and therapeutic aspects of this complication in Morocco. A retrospective study was conducted from January 2000 to December 2009 at the National Center of Leprosy (CNL) in Casablanca. All our patients had a histological confirmation. Ten patients were included in this study. There were seven men and three women, with a mean age of 58.8 years. Six patients had a multibacillary form of leprosy and four had a paucibacillary form. The average duration of the plantar ulcers was 34.4 years. Clinical appearance at diagnosis was an ulcerative and vegetative tumor. Treatment was by radical amputation. Evolution was marked by metastatic spread in six patients. One patient died of disseminated disease. In Morocco, leprosy has been on the decline since 1990, but the occurrence of late complications in the leprosy patient as carcinoma of plantar ulcers persists. Prevention of these complications should be part of the national fight against leprosy.



AUTEUR(S)
F. HALI, A. LATIFI, M. SBAI

MOTS-CLÉS
Carcinome épidermoïde, Mal perforant plantaire, Lèpre, Hôpital, Maroc, Maghreb Afrique du Nord

KEYWORDS
Squamous cell carcinoma, Plantar ulcers, Leprosy, Morocco, Maghreb Northern Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (237 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier