ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/1 - 2011  - pp.1-5  - doi:10.1007/s13149-010-0099-z
TITRE
Étude des aspects lésionnels de l’échinococcose hydatique chez l’Homme en Mauritanie: fertilité, histologie des kystes hydatiques et viabilité des protoscolex

TITLE
Study of lesional aspects of hydatid echinococcosis in Man in Mauritania: fertility, histology of hydatid cysts and protoscolex viability

RÉSUMÉ

Cet article rapporte les résultats d’une étude lésionnelle de l’hydatidose humaine (localisation, fertilité des kystes, viabilité des protoscolex et structure histologique) basée sur 63 kystes hydatiques de patients opérés au centre hospitalier national de Nouakchott (CHN) au cours de la période 1997–2007. Le taux d’incidence chirurgicale annuel était de l’ordre de 1,2 % par 100 000 habitants. La localisation principale des kystes est le poumon (52 %), suivi par le foie (33 %), la rate (4 %), le cerveau (3 %), le coeur (2 %), les seins (2 %), les reins (2 %), le diaphragme (1 %) et le péritoine (1 %). Les kystes pulmonaires étaient plus volumineux et plus fertiles (76 %), avec des protoscolex plus viables (70 %) que ceux des kystes hépatiques (67–62 %). L’histologie des kystes hydatiques a révélé dans la plupart des cas une structure histologique conforme à celle décrite dans la littérature: cuticule épaisse, membrane proligère, capsules proligères visibles et nettes.



ABSTRACT

A lesional study on human hydatidosis (localization, fertility of cysts, protoscolex viability, and histological structure) focused on 63 human hydatid cysts from patients operated at CHN of Nouakchott was conducted during the period 1997–2007. The authors report the following results: the annual surgical incidence rate was in the order of 1.2% per 100,000 inhabitants. The lung was the primary localization of cyst (52%) followed by the liver (33%), spleen (4%), brain (3%), heart (2%), breasts (2%), kidney (2%), diaphragm (1%), and peritoneum (1%). The pulmonary cysts were larger and more fertile (76%) with protoscoleces also more viable (70%) compared with liver cysts (67–62%). The histology of hydatid cysts revealed in most cases a histological structure consistent with that described in the literature: thick cuticle, membrane proligeous, and capsules visible.



AUTEUR(S)
C.B. OULD AHMED SALEM, F. SCHNEEGANS, J.Y. CHOLLET

Reçu le 20 mai 2010.    Accepté le 31 août 2010.

MOTS-CLÉS
Incidence, Hydatidose humaine, Fertilité des kystes, Viabilité des protoscolex, Échinococcose, Hôpital, Mauritanie, Afrique

KEYWORDS
Incidence, Human hydatidosis, Fertility of cysts, Protoscolex viability, Echinococcosis, Hospital, Mauritania, Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (119 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier