ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/3 - 2011  - pp.200-202  - doi:10.1007/s13149-011-0158-4
TITRE
Dépistage ciblé HTLV1 des couples demandant une AMP

TITLE
Targeted screening for HTLV-1 in couples requesting medically assisted reproduction

RÉSUMÉ

La pratique du dépistage ciblé HTLV1 des couples demandant une assistance médicale à la procréation (AMP) ne répond à l’heure actuelle à aucune recommandation. Celles-ci ne peuvent émerger que de façon pluridisciplinaire, à l’aulne de la connaissance des spécialistes de la quantification du risque parmi les populations ciblées consultant pour désir d’enfant en métropole et aux Antilles-Guyane.

Dans les consultations d’AMP, le dépistage ciblé, qui déterminerait une prise en charge spécifique, pose des problèmes paradoxaux d’exhaustivité et de non-discrimination. Si le dépistage devait être organisé avant prise en charge en AMP, les bonnes pratiques actuelles définies et mises en oeuvre pour le VIH sont un modèle de référence applicable. Il reste à en déterminer le bénéfice attendu dans un domaine de la médecine déjà fort encadré au motif de la responsabilité médicale dans les conceptions assistées. Toutes mesures encadrant l’AMP impliqueraient, par ailleurs, l’établissement de recommandations pour la procréation naturelle dans ce même contexte.



ABSTRACT

Currently there are no guidelines for the targeting of HTLV-1 screening of couples requesting inclusion in an assisted fertility programme. These can be drawn up only if there is a multidisciplinary input allowing for specialist advice on the quantification of risk in the target populations offered help with fertility both in mainland France and the Antilles or French Guyana.

In units offering Assisted Reproductive Technics (ART) targeted screening which might reveal a requirement for specific medical management, presents the opposing problems of the need for exhaustive questioning of the couple and that of non-discrimination. If screening is arranged to take place before the couple is taken on for assisted reproduction, then the good practice which is currently recommended and applied for HIV, is a suitable reference model. It remains to define the expected benefits in this branch of medicine where medical responsibility in assisted conception is already highly regulated. Moreover, if any measures are applied in the context of assisted reproduction, this would suggest that similar guidelines should be established for natural conception.



AUTEUR(S)
S. EPELBOIN

Reçu le 16 novembre 2010.    Accepté le 5 avril 2011.

MOTS-CLÉS
Assistance Médicale à la Procréation, HTLV, AMP à risque viral

KEYWORDS
Assisted Reproductive Technology (ART), HTLV, Medically assisted reproduction with risk from viruses

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (63 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier