ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/4 - 2011  - pp.303-306  - doi:10.1007/s13149-011-0176-y
TITRE
Résistance d’Anopheles gambiae s.l. aux pyréthrinoïdes et au DDT à Tiassalékro, village de riziculture irriguée en zone sud forestière de Côte-d’Ivoire

TITLE
Resistance of Anopheles gambiae s.l. to pyrethroids and DDT at Tiassalékro, an irrigated rice-growing village in the southern forest of Ivory Coast

RÉSUMÉ

Une évaluation de la sensibilité d’Anopheles gambiae s.l. à trois pyréthrinoïdes (alphacyperméthrine, perméthrine, deltaméthrine) et au DDT a été réalisée avec une souche de laboratoire (souche sensible de référence Kisumu) et une souche sauvage (souche Tiassalékro) issue de larves provenant du périmètre de riziculture irriguée de Tiassalékro situé en zone sud forestière de Côte-d’Ivoire. Ces tests de sensibilité ont été réalisés selon la méthode standard des cylindres tests OMS avec des femelles adultes d’A. gambiae s.l âgées de deux à quatre jours. Les résultats ont montré que la souche de Tiassalékro est résistante aux trois pyréthrinoïdes testés et au DDT. Les formes moléculaires M et S ont été identifiées avec une prédominance de la forme M. Le mécanisme de résistance en cause est la mutation Kdr qui induit une résistance croisée aux pyréthrinoïdes et au DDT à une fréquence de 0,58. Dans cette région, les mesures de lutte contre les vecteurs du paludisme par utilisation de moustiquaires imprégnées de ces insecticides ou par aspersions intradomiciliaires pourraient être compromises.



ABSTRACT

An assessment of the sensitivity of Anopheles gambiae s.l.to three pyrethroids (alphacypermethrin, permethrin, deltamethrin) and DDT has been carried out with a laboratory strain (Kisumu reference sensitive strain) and a wild strain (Tiassalékro strain) using larvae from an irrigated rice-growing area of Tiassalékro, located in the southern forest of Ivory Coast. The sensitivity tests were performed according to the standard WHO cylinder tests with adult female A. gambiae s.l. aged 2 to 4 days. The results showed that the strain of Tiassalékro is resistant to the three tested pyrethroids and DDT. The molecular forms M and S were identified, with a predominance of M form. The resistance mechanism involved is the Kdr mutation. In this region, control measures against malaria vectors by using bed nets impregnated with these insecticides or household sprays could be compromised.



AUTEUR(S)
K.G. KONAN, A.B. KONÉ, Y.L. KONAN, D. FOFANA, K.L. KONAN, A. DIALLO, J.C. ZIOGBA, M. TOURÉ, K.P. KOUASSI, J.M.C. DOANNIO

Reçu le 30 mars 2010.    Accepté le 17 mai 2011.

MOTS-CLÉS
A. gambiae , Pyréthrinoïdes, DDT, Résistance croisée, Mutation Kdr, Riziculture irriguée, Tiassalékro, Côte-d’Ivoire, Afrique intertropicale

KEYWORDS
A. gambiae , Pyrethroids, DDT, Cross resistance, Kdr mutation, Irrigated growing rice, Tiassalékro, Côte-d’Ivoire, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (76 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier