ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/1 - 2012  - pp.40-45  - doi:10.1007/s13149-011-0137-5
TITRE
Portage parasitaire intestinal chez l’enfant scolarisé à Salé, Maroc

TITLE
Prevalence of intestinal parasitic infections in Moroccan urban primary school students

RÉSUMÉ

Ce travail rapporte les résultats de l’étude du portage parasitaire intestinal chez l’enfant scolarisé en milieu urbain, souvent très exposé par l’environnement, mais aussi par son propre comportement. Il s’agit d’une étude d’incidence et de prévalence prospective réalisée sur une période de cinq mois dans une école à Salé. Le recueil des selles s’est étalé sur trois jours (j1, j3 et j5). Un scotch test anal a été également réalisé à j7 pour tous les écoliers inclus dans l’étude. Durant la période de l’étude, nous avons inclus 123 écoliers. Soixante-seize enfants sont parasités, soit un taux d’infestation de 61,7 %. La tranche d’âge 12–14 ans a été de loin la plus touchée. Les protozoaires ont été retrouvés chez 57,7 % (n = 71) des enfants examinés. Les helminthes étaient présents chez 26 % (n = 32) des écoliers inclus. Quarante-cinq enfants étaient polyparasités, soit 36,6 % du total de l’échantillon. Cette étude montre que la prévalence du parasitisme intestinal est assez élevée chez l’enfant scolarisé dans la ville de Salé. La mauvaise hygiène et le manque d’un programme de sensibilisation favorisent l’endémicité et la pérennisation de la transmission. Le meilleur moyen de lutte contre ce fléau réside dans la prévention et la sensibilisation.



ABSTRACT

Intestinal parasitic infections are among the most widespread of human infections in developing countries, and children are the most vulnerable. The aim of this study was to determine the prevalence of protozoa and intestinal helminthes, as well as the risk factors of intestinal parasites in schoolchildren in Salé city, Morocco. This is a study of incidence and prevalence conducted prospectively over a period of five months in schoolchildren in Salé city. The collection of stool was performed over three days (j1, j3, j5). In addition, adhesive cellophane tape slide evaluation was performed on day 7 for all students included in this work. During the study period, we included 123 students. Seventy-six children (61.7%) were infected by intestinal parasites. The age group 12–14 years is by far the most affected. Protozoa were found in 57.7% (N = 71) of children examined. Amoebae family parasites were predominant. Helminths were present in 26% (N = 32) of the schoolchildren. Forty-five (36.6%) children were poly-parasitized. This work shows that the prevalence of intestinal parasitism is quite high among primary schoolchildren in Salé city. Several parasite species are found. This finding is explained by unhealthy living conditions and poor hygiene, predisposing to endemicity and perpetuation of the transmission. The impact on health is not negligible especially when compounded by malnutrition. The best way to fight this scourge is prevention and awareness.



AUTEUR(S)
R. TAGAJDID, Z. LEMKHENTE, M. ERRAMI, W. EL MELLOUKI, B. LMIMOUNI

Reçu le 15 septembre 2010.    Accepté le 7 décembre 2010.

MOTS-CLÉS
Parasitoses intestinales, Enfants, Écoles, Prévalence, Facteurs de risque, Prévention, Salé, Maroc, Maghreb, Afrique du Nord

KEYWORDS
Intestinal parasites, Children, Schools, Prevalence, Risk factors, Prevention, Salé, Morocco, Maghreb, Northern Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (119 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier