ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/1 - 2012  - pp.8-15  - doi:10.1007/s13149-011-0194-9
TITRE
Épidémiologie clinique et parasitologique de la leishmaniose cutanée dans cinq villages du Pays Dogon, Mali

TITLE
Epidemiology of cutaneous leishmaniasis in five villages of Dogon country, Mali

RÉSUMÉ

L’épidémiologie de la leishmaniose cutanée (LC) à Leishmania major est peu documentée au Mali. Suite à un signalement de LC dans le pays dogon, une équipe bioclinique franco-malienne a été mise en place pour une étude de terrain du 16 au 27 janvier 2010. La population de cinq villages a été examinée et une sélection de cas a été effectuée par inspection des lésions cutanées. Des prélèvements cutanés au niveau des lésions et sanguins ont été effectués chez les malades retenus. Le diagnostic a été établi par microscopie, culture, sérologie et biologie moléculaire. Sur 50 patients porteurs de lésions cutanées, 21 ont été suspects de LC et 18 ont pu avoir au moins un prélèvement. Les lésions étaient anciennes, cicatricielles et plus ou moins surinfectées. Frottis cutanés et cultures ont tous été négatifs. La PCR (Leishmania sp.) a été positive pour 12 patients sur 14 (86 %). La sérologie par western blot (WB) a été positive dans 11 cas sur 12 (92 %). Cette investigation met en évidence une présence de la LC dans le cercle de Bandiagara.



ABSTRACT

The epidemiology of the cutaneous leishmaniasis (CL) with Leishmania major is poorly documented in Mali. Following reports of CL in the tourist areas of the Dogon country (Bandiagara Escarpment), a joint French and Malian bio-clinical team conducted a field study from 16 to 27 January, 2010. The population of 5 villages has been examined by a dermato-infectiologist and cases were selected by visual inspection of skin lesions. Smears and biopsies (from the lesions) and venous blood were obtained from suspected cases of CL. Diagnosis was performed by light microscopy, in vitro cultures, serology and molecular biology. Fifty patients with skin lesions have been examined. Twenty-one have been suspected as CL. At least one sample was obtained from 18 patients. The lesions were predominantly old, more or less scarring and secondary infected. A skin smear was performed for 15 patients, a skin biopsy for 14 patients: smears and cultures were all negative. The PCR (Leishmania spp.) made on 14 biopsies was positive for 12 patients (86%). The low amount of amplified DNA obtained did not allow the sequencing and identification of the species of Leishmania. Western blot (WB) serology was positive in 11 cases out of 12 (92%). This investigation showed the presence of cutaneous leishmaniasis in Bandiagara. A further investigation is required during transmission period (September–October) to confirm the presence of Leishmania major epidemic in Dogon country.



AUTEUR(S)
A.K. KONE, P. DELAUNAY, A.A. DJIMDÉ, M.A. THERA, P.D. GIUDICE, D. COULIBALY, K. TRAORÉ, S.M. GOITA, A. ABATHINA, A. IZRI, P. MARTY, O.K. DOUMBO

Reçu le 12 septembre 2011.    Accepté le 4 octobre 2011.

MOTS-CLÉS
Leishmaniose cutanée, Leishmania major , Épidémie, Dogon, Bandiagara, Nando, Koundou-Guina, Youga-Nah, Youga-Dogourou, Doucombo, Mali, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Cutaneous Leishmaniasis, Leishmania major , Epidemic, Dogon, Bandiagara, Nando, Koundou-Guina, Youga-Nah, Youga-Dogourou, Doucombo, Mali, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (459 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier