ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/1 - 2012  - pp.58-63  - doi:10.1007/s13149-011-0204-y
TITRE
Morbidité et mortalité du tétanos dans le service de maladies infectieuses du CHU du Point G à Bamako, Mali (2004–2009)

TITLE
Mortality and morbidity of tetanus in the infectious diseases department, Point G teaching hospital, in Bamako, Mali (2004–2009)

RÉSUMÉ

Notre étude a pour objectifs de déterminer le nombre de cas, de décrire les aspects cliniques, évolutifs et pronostiques du tétanos durant la période d’étude. Il s’agit d’une étude transversale rétrospective réalisée à partir de données des dossiers et registres médicaux de patients d’âge supérieur ou égal à 15 ans hospitalisés dans la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2009 pour tétanos dans le service de maladies infectieuses du CHU du Point G. Le diagnostic de tétanos avait été retenu sur arguments cliniques (trismus, dysphagie, contractures et paroxysmes dans les suites d’une blessure) et épidémiologiques (absence de vaccination antitétanique correcte, porte d’entrée). Nous avons colligé au total 119 cas de tétanos sur 1 839 hospitalisations, soit une prévalence de 6,5 %. Le délai d’hospitalisation se situait majoritairement à cinq jours pour la majorité des patients (73 %). Les ouvriers et cultivateurs étaient les plus nombreux, avec respectivement 30,2 et 21,8 % des cas. Le tétanos est survenu au décours d’un traumatisme hors accident de la voie publique (AVP) dans 48,7 % des cas et d’un traumatisme post-AVP (dans 16 %). La forme clinique était de type généralisé chez 94,4 % des cas. La plaie était la porte d’entrée chez 64,7 % des patients. La porte d’entrée siégeait au membre inférieur dans 49,6 % des cas. La comorbidité a été notée avec le VIH (un cas) et Plasmodium falciparum (15 cas; 12,6 %). La létalité hospitalière était de 46,2 %. Le décès était statistiquement lié à la gravité clinique selon le score de Dakar (p = 0,0005) et le stade de Mollaret (p = 0,0001). Un besoin de renforcement de la communication pour le changement de comportement permettant l’aboutissement à une immunisation correcte et soutenue s’impose. Une stratégie basée sur le renforcement des capacités, en vue d’un diagnostic rapide du tétanos ainsi que d’une prise en charge combinée des comorbidités, réduirait la létalité dans notre contexte de plateau technique limité.



ABSTRACT

Our study objectives were to determine annual cases of the tetanus and to describe its clinical, evolutionary and prognostic aspects. It was a transverse study from data records and medical records of patients aged 15 years and above hospitalized for tetanus in the service of infectious diseases of the Point G CHU from January 1, 2004 to December 31, 2009. The tetanus was diagnosed based on clinical (trismus, dysphagia, seizures and point consecutive to an injury) and epidemiological arguments (absence of a correct tetanus immunization, entryway). We collected a total of 119 cases of tetanus out of 1,839 hospitalizations making a prevalence of 6.5%. The hospitalization period was 5 days (73%) for most of the patients. Unskilled laborer and farmers were the most frequent with respectively 30.2 and 21.8% of cases. Tetanus occurred in the course of a traumatic road accident (16%) and from other traumatic causes (48.7%). The clinical form was a generalized type for 94.4% of the cases. A wound was the entryway for 64.7% of the patients. The entryway was located on the lower members 49.6% of the time. The co-morbidity was recorded with infection by Plasmodium falciparum (15 cases, 12.6%) and HIV (1 case). Hospital lethality was 46.2%. The death was statistically linked to clinical severity according to the Dakar score (P = 0.0005) and the Mollaret stage (P = 0.0001). A need for strengthening communication for behaviour change for the gaining of a correct and sustained immunization exists. A strategy based on the capacity building for a rapid tetanus diagnosis and a combined co-morbidities care may reduce the lethality in the context of our limited technical environment.



AUTEUR(S)
D.K. MINTA, A.M. TRAORÉ, A.K. SOUCKO, M. DEMBÉLÉ, Y. COULIBALY, M.S. DICKO, I. COULIBALY, N. DIANY, N.G. E. MABOUNE, B. BA-SALL, A.K. TRAORÉ, N. KONÉ, H.A. TRAORÉ

Reçu le 10 février 2011.    Accepté le 18 octobre 2011.

MOTS-CLÉS
Tétanos, Traumatisme, Accident voie publique, Comorbidité, Hôpital, Mali, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Tetanus, Traumatism, Road accident, Co-morbidity, Hospital, Mali, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (122 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier