ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/2 - 2012  - pp.137-142  - doi:10.1007/s13149-012-0228-y
TITRE
Diversité génétique et greffe de moelle osseuse

TITLE
Genetic diversity and bone marrow transplantation

RÉSUMÉ

L’origine génétique des patients pour lesquels une indication de greffe de moelle osseuse est posée est un élément déterminant dans la possibilité d’identifier ou non un donneur compatible en dehors de la fratrie et donc de réaliser la greffe. En effet, compte tenu de l’histoire génétique des populations, de leur évolution et de l’immense diversité actuelle du système HLA, la probabilité de trouver un donneur non apparenté pour un patient considéré varie en fonction de la fréquence et de la combinaison des antigènes HLA exprimés chez ce patient, marqueurs génétiques hérités de ses parents mais, bien au-delà, hérités de ses ancêtres. Dans le contexte non apparenté, le donneur compatible ne peut que partager la même histoire génétique que le patient et donc appartenir au même groupe de population. La génétique des populations explique les difficultés à identifier un donneur non apparenté compatible dans les groupes de populations migrantes, en particulier celles d’origine africaine, voire proche et moyenne orientale, du fait de leurs spécificités HLA et du faible nombre de donneurs partageant ces mêmes origines, et inscrits sur les fichiers de donneurs volontaires de moelle osseuse dans le monde.



ABSTRACT

The genetic origin of the patients, for whom a bone marrow transplantation has been proposed, is a key determinant in the possibility of identifying or not a compatible unrelated donor, and consequently in the possibility of performing the bone marrow transplantation. The required strict HLA compatibility, in the context of a bone marrow transplantation, increases the difficulty. A patient has one chance over four to have a compatible donor within his brothers and sisters, if any. This chance becomes one over a million, as an average, in the context of unrelated donor search. Taking into consideration the genetic history of the populations, their evolution and the large actual HLA diversity, the probability of finding an unrelated donor for a defined patient varies according to the frequency and the combination of the patient’s HLA antigens, genetic markers inherited not only from his parents, but also from his ancestries. In the unrelated context, the HLA compatible donor most probably shares the same genetic history than the patient, and consequently belongs to the same population group. The study of the genetic of populations explains the difficulties in finding an unrelated compatible donor in the migrant populations, particularly those originated from Africa and from the middle east, due to their HLA specificities and to the small number of donors sharing the same origins registered on a volunteer bone marrow donors’ file worldwide.



AUTEUR(S)
E. MARRY

Reçu le 28 mai 2011.    Accepté le 28 février 2012.

MOTS-CLÉS
Diversité HLA, Génétique des populations, Compatibilité, Greffe de moelle osseuse, Donneur, Population migrante, France

KEYWORDS
HLA diversity, Genetic of the populations, Compatibility, Bone marrow transplantation, Donor, Migrant population, France

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (259 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier