ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/3 - 2012  - pp.166-170  - doi:10.1007/s13149-012-0206-9
TITRE
Étude préliminaire de la faune ophidienne de la forêt classée de la Lama, Sud Bénin

TITLE
Preliminary study of snake fauna in the Lama forest, South Benin

RÉSUMÉ

Les auteurs ont mené une étude pour évaluer la diversité ophidienne de la forêt classée de la Lama, située au Sud du Bénin. Le site est divisé en trois milieux distincts en fonction du degré d’anthropisation: la forêt dense du noyau central (NC), les plantations du milieu intermédiaire et enfin la zone entièrement anthropique en périphérie. L’étude a duré deux semaines avec pose de placeaux le jour, observations actives le long de transects la nuit et installation de pièges dans le NC. Elle nous a permis de calculer des indices de biodiversité et d’abondance. Nous avons ainsi pu observer 32 spécimens de serpents, dont 24 ont été capturés. Presque tous ont pu être identifiés et sont regroupés en 13 genres et 17 espèces. Le NC possède la plus forte biodiversité, mais une abondance moyenne relativement faible. La zone intermédiaire (ZI) détient les plus faibles indices de biodiversité et d’abondance. En revanche, la zone anthropique (ZA) sélectionne certaines espèces, ce qui lui confère une biodiversité modeste mais une plus forte densité de serpents parmi lesquels de fortement venimeux. Le risque épidémiologique apparaît maximal en ZA, non seulement du fait de la présence de l’Homme mais aussi de celle des serpents.



ABSTRACT

The following study aims at assessing the ophidian diversity of the Lama Forest, a classified area, situated in the South of Benin. One can distinguish three types of habitat according to the degree of human activity: the remaining dense forest at the centre, the intermediate plantation area, and finally the area around the edge which has been entirely subjected to human habitation. Each day for two weeks we have been working on various plots of study (by day), patrolled along transect routes (by night), and installed a trap in the central area. As a result, we were able to observe 32 snake specimens, 24 of which we captured. Nearly all were able to be identified, and have been classified into 13 genera and 17 species.



AUTEUR(S)
A. PIQUET, C. TOUDONOU, L. KONETCHÉ, B. SINSIN, Jean-Philippe CHIPPAUX

Reçu le 29 septembre 2011.    Accepté le 15 novembre 2011.

MOTS-CLÉS
Serpents, Écologie, Forêt de la Lama-Bénin, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Snakes, Ecology, Lama Forest, Benin, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (177 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier