ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/3 - 2012  - pp.184-188  - doi:10.1007/s13149-012-0240-2
TITRE
Aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des morsures de serpent dans les hôpitaux nationaux Gabriel-Touré et de Kati du Mali: étude rétrospective sur dix ans

TITLE
Epidemiological, clinical and therapeutics aspects of snakebites in the Gabriel-Touré and Kati national hospitals of Mali: a ten-year retrospective study

RÉSUMÉ

Une étude rétrospective a été menée de janvier 1993 à décembre 2002 sur les morsures de serpent dans les hôpitaux nationaux Gabriel-Touré et de Kati. Elle avait pour but d’établir une synthèse des caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des morsures de serpent. Huit cent trente-deux morsures de serpent ont été enregistrées au cours de cette période. Les hommes étaient majoritairement représentés: 72 contre 28 % de femmes. L’âge moyen était de 28 ± 18 ans. Les cultivateurs ont été les plus touchés (28 %). La majorité des morsures sont survenues entre 16 et 20 heures, au cours des travaux champêtres et des pâturages dans 44 % cas. Elles siégeaient au niveau des membres inférieurs (73,8 %) et des mains (25,8 %). Le type de serpent n’a pas été déterminé; cependant, le tableau clinique était celui d’un syndrome vipérin dont la gravité était évaluée par le stade de saignement, l’oedème, l’atteinte rénale (15,8 %) et les troubles neurologiques (13,3 %). Un antivenin a été administré à 40,6 % des malades, dont la létalité a été de 2,8 %, alors qu’elle a été de 8,1 % en son absence. Cette létalité associée à la sérothérapie a varié selon le type d’antivenin, 1,5 % pour les antivenins fabriqués en Europe et 4 % pour ceux fabriqués en Asie. Cinq parturientes ont eu une évolution favorable sous sérothérapie antivenimeuse (SAV). La prise en charge initiale a été faite par des tradithérapeutes dans 49,7 % des cas. La létalité annuelle a diminué progressivement de 12 % en 1995 à 3 % en 2002. L’incidence des morsures de serpent est largement sous-estimée dans les hôpitaux à cause de l’insuffisance des enregistrements.



ABSTRACT

A retrospective study has been performed on snakebites from January 1993 to December 2002 in the national hospitals Gabriel-Touré, in Bamako, and Kati. It aimed to establish a synthesis of epidemiological, clinical, and therapeutic aspects from snakebites. Eight hundred thirty-two snakebites were recorded during this period. Men were mostly represented: 72 versus 28% of women. The average age was 28 ± 18 years. Farmers were most affected (28%). Most bites occurred between 16 and 20 hours, during the fieldwork and pasture in 44% cases. Lower limbs (73.8%) were more involved than hands (25.8%). Although the type of snake has not been determined, the clinical picture was that of viper syndrome, the severity of which was assessed by the grade of bleeding, edema, renal involvement (15.8%), and neurological disorders (13.3%). Antivenom was administered to 40.6% of patients whose case fatality rate was 2.8%, whereas it was 8.1% in its absence. The case fatality rate associated with serum therapy varied according to the antivenin, 1.5% with the antivenoms manufactured in Europe and 4% with those manufactured in Asia. Five parturients had a favorable outcome with antivenom. The initial management was carried out by traditional healers in 49.7% of cases. The annual case fatality rate decreased gradually from 12% in 1995 to 3% in 2002. The incidence of snakebite is greatly underestimated in hospitals because of inadequate records.



AUTEUR(S)
B.S. I. DRAMÉ, M. DABO, N. DIANI, A. DABO

Reçu le 29 septembre 2011.    Accepté le 21 février 2012.

MOTS-CLÉS
Morsure de serpent, Épidémiologie, Sérothérapie, Hôpital, Kati, Bamako, Mali, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Snakebite, Epidemiology, Antivenom, Hospital, Kati, Bamako, Mali, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (104 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier