ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 106/3 - 2013  - pp.201-205  - doi:10.1007/s13149-013-0302-4
TITRE
Mention de deux espèces de Culicoides (Diptera, Ceratopogonidae) nouvelles à Madagascar et étude moléculaire montrant les paraphylies du sous-genre Oecacta et du groupe Schultzei

TITLE
Record of two species of Culicoides (Diptera, Ceratopogonidae) new for Madagascar and molecular study showing the paraphylies of the subgenus Oecacta and the Schultzei group

RÉSUMÉ

Les Culicoides sont les vecteurs de nombreuses maladies d’intérêt vétérinaire à travers le monde (maladie de la langue bleue, peste équine, virus de Schmallenberg…). Dans cette étude, nous rapportons la mention de nouvelles espèces pour Madagascar: C. nevilli et C. enderleini. Elles appartiennent au groupe Schultzei qui est, selon les auteurs, soit rangé dans le sous-genre Oecacta, soit formant un sousgenre propre: Remmia. Pour tenter de résoudre ce problème, nous avons conduit une étude cladistique basée sur les séquences de l’ADN mitochondrial de la sous-unité I de la cytochrome C oxydase. Nous avons inclus dans cette étude les spécimens malgaches, quelques C. furens (l’espèce-type du sous-genre Oecacta) capturés en Floride ainsi que des espèces dont les séquences homologues étaient disponibles dans Genbank: C. schultzei, C. oxystoma, C. festivipennis, C. brunnicans, C. kibunensis, C. truncorum et C. vexans. Nous avons choisi C. (Avaritia) imicola comme extragroupe. L’analyse, conduite selon la méthode de parcimonie, montre les paraphylies du groupe Schultzei (=Remmia) et du sous-genre Oecacta si le premier groupe est exclu du second. Nos résultats soulignent les limites de la classification actuelle qui nécessiterait d’être révisée à l’occasion de nouvelles études conduites sur plus de marqueurs moléculaires.



ABSTRACT

Culicoides are vectors of diseases ofVeterinary Medicine importance (bluetongue, African horse sickness, Schmallenberg virus) all over the world. In the present study, we report two species new for Madagascar: C. nevilli and C. enderleini. They belong to the Schultzei group which is sometimes classified in the subgenus Oecacta and sometimes in the subgenus Remmia, depending on authors. Consequently, we carried out a molecular cladistics of these groups based on cytochrome C oxidase subunit I mtDNA sequences. We processed the Malagasy specimens and some C. furens (the Oecacta type-species) caught in Florida and we analyzed their sequences and those available in Genbank: C. schultzei, C. oxystoma, C. festivipennis, C. brunnicans, C. kibunensis, C. truncorum and C. vexans. C. (Avaritia) imicola have been selected as an outgroup. The maximum parsimony analysis showed the paraphylies of the Schultzei group (=Remmia) and of the subgenus Oecacta if the first group is excluded from the latter. Our results underline the doubtful current classification and need to be validated by other molecular markers in the future.



AUTEUR(S)
D. AUGOT, F.J. RANDRIANAMBININTSOA, A. GASSER, J. DEPAQUIT

Reçu le 25 mai 2013.    Accepté le 25 juin 2013.

MOTS-CLÉS
Culicoides nevilli , Culicoides enderleini , Cytochrome C oxydase I, Groupe Schultzei, Oecacta , Floride, Madagascar, Océan Indien

KEYWORDS
Culicoides nevilli , Culicoides enderleini , Cytochrome C oxidase I, Schultzei group, Oecacta , Florida, Madagascar, Indian Ocean

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (135 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier