ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 107/3 - 2014  - pp.171-176  - doi:10.1007/s13149-014-0344-y
TITRE
Schistosomose et géohelminthoses dans le nord-est du Bénin : cas des écoliers des communes de Nikki et de Pèrèrè

TITLE
Schistosomiasis and soil-transmitted helminthiasis among schoolchildren of Nikki and Pèrèrè, two northeastern towns of Benin

RÉSUMÉ

Cet article relate, pour la première fois, la situation épidémiologique de la schistosomose et des géohelminthoses chez les jeunes scolaires de Nikki et Pèrèrè, deux communes situées au nord-est du Bénin et frontalières du Nigéria. Des examens parasitologiques par la technique de filtration à la seringue des urines et la méthode de Kato-Katz sur les selles ont été effectués chez 1 344 écoliers de 5 à 14 ans provenant de 18 localités des deux communes. Deux espèces de schistosomes ont été observées: Schistosoma. haematobium et S. mansoni avec des prévalences moyennes d’infestation de 48,44 % et 0 % respectivement dans la commune de Nikki et de 45,24 % et 4,11 % respectivement dans la commune de Pèrèrè. S. mansoni a été retrouvé dans la seule localité de Sonon de la commune de Pèrèrè avec une prévalence de 36,24 %. Cinq géohelminthes ont été observés: Ankylostoma duodenale, Ascaris lumbricoides, Enterobius vermicularis, Trichuris trichiura et Strongyloides stercoralis dans des proportions respectives de 8,16 %; 6,26 %; 1,09 %, 1,90 % et 2,04 % à Nikki et 6,73 %; 2,30 %; 1,97 %, 1,97 % et 0,99 % à Pèrèrè. Les prospections malacologiques effectuées au niveau des différents points d’eau ont mis en évidence la présence de B. pfeifferi, B. forskalii, B. globosus et B. truncatus. Les tests de positivité des mollusques ont permis d’observer deux B. pfeifferi et deux B. globosus naturellement infestés par S. mansoni et S. haematobium, respectivement dans la retenue d’eau agropastorale de Sonon, commune de Pèrèrè, ce qui permet de confirmer, dans ce site le rôle des deux espèces de mollusques dans la transmission des deux espèces de bilharzioses. Dans les deux communes, la transmission des bilharzioses semble être continue avec la présence des retenues d’eau agropastorales permanentes.



ABSTRACT

Infection with schistosomiasis and soil-transmitted helminthiasis are widespread in sub-Saharan Africa and the burden of disease associated with parasites is enormous. A study was performed to determine the transmission and prevalence of human schistosomiasis and soil-transmitted helminthiasis among school children of Nikki and Perere, two north eastern towns of Benin, bordering Republic of Nigeria. Parasitological investigations by urine filtration and Kato-Katz conducted on 1,344 school children indicated a mean prevalence of S. haematobium and S. mansoni 48.44% and 0%, respectively, in the children of Nikki area and 45.24% and 4.11% in Perere area. Only schoolchildren of Sonon locality were infected by S. mansoni with a mean prevalence rate of 36.24%. KatoKatz tests releaved five species of soil-transmitted helminths: Ankylostoma duodenale (8.16% and 6.73%), Ascaris lumbricoides (6.26% and 2.30%), Enterobius vermicularis (1.09% and 1.97%), Trichuris trichiura (1.97% and 1.90%) and Strongyloides stercoralis (2.04% and 0.99%), respectively, in the schoolchildren of Nikki and Perere areas. The malacological investigations carried out in the freshwater points of each visited locality highlighted the presence of four species of freshwater snails known as intermediate host of schistosome: Biomphalaria pfeifferi, Bulinus forskalii, B. globosus and B. truncatus.Two B. globosus and B. pfeifferi collected in Sonon locality were naturally infected by schistosome, indicated the importance of their two species of snail in schistosome transmission cycle.



AUTEUR(S)
M. IBIKOUNLÉ, L.G. GBÉDJISSI, A. OGOUYÈMI-HOUNTO, W. BATCHO, D. KINDÉ-GAZARD, A. MASSOUGBODJI

Reçu le 14 octobre 2013.    Accepté le 27 janvier 2014.

MOTS-CLÉS
Épidémiologie, Schistosoma haematobium , Schistosoma mansoni , Schistosomose, Géohelminthes, Mollusques hôtes d’eau douce, Hôte intermédiaire, Bulinus pfeifferi , Bulinus globosus , Écoliers, Nikki, Pèrèrè, Nord-est Bénin, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Epidemiology, Schistosoma haematobium , Schistosoma mansoni , Schistosomiasis, Soil-transmitted helminths, Freshwater host snails, Intermediate host, Bulinus pfeifferi , Bulinus globosus , schoolchildren, Nikki, Pèrèrè, North-East Benin, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (870 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier