ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 109/4 - 2016  - pp.303-308  - doi:10.1007/s13149-016-0493-2
TITRE
Les agents de sécurité en première ligne face à Ebola : rôles, perceptions et connaissances au CHU de Fann, Dakar, Sénégal

TITLE
Security agents on the front line against Ebola: roles, perceptions and knowledge in Fann Teaching Hospital, Dakar, Senegal

RÉSUMÉ

Les agents de sécurité sont en première ligne pour accueillir les malades dans les structures de santé, ce qui leur donne un rôle potentiel d’orientation et d’assistance en situation d’épidémie de maladie à virus Ebola (MVE). Afin de préciser leurs connaissances sur cette pathologie, leurs besoins d’information et leur rôle auprès des patients en phase épidémique, une enquête a combiné des questionnaires auprès de 80 agents de sécurité du CHU de Fann (Dakar) et des entretiens auprès de 11 autres agents. L’analyse quantitative sur Excel et qualitative sur Dedoose montre que les activités de ces agents dépassent leur mission de sécurité et de contrôle : ils sont impliqués dans l’information, l’orientation et l’assistance aux patients et aux accompagnants dans l’hôpital. Ces professionnels possèdent les connaissances de base sur la MVE, mais surestiment les risques de transmission. Ils veulent être davantage informés et disposer de matériel de protection. Ces éléments invitent à inclure ce secteur d’activité dans les plans de riposte, et à renforcer les connaissances et la protection des personnels non soignants des services de santé, rarement considérés dans les actions de formation, afin de leur permettre de jouer un rôle actif dans le relai d’informations sur la MVE.



ABSTRACT

Security agents are on the front line when patients arrive at health facilities, giving them a potential role to play in an Ebola virus disease (EVD) outbreak. The position of security agents within health services is poorly documented. A survey was conducted to clarify their understanding of Ebola pathology, to assess their need for information and to determine their role in patient management. The survey included both qualitative and quantitative aspects. 80 security agents of the Fann teaching hospital (Dakar) completed questionnaires, and 11 were interviewed. Qualitative analysis was performed with Dedoose and the quantitative analysis using Excel. The results show that security agents’ activities go beyond their mission of security and control. They are involved in informing, orienting and assisting patients and those accompanying them in the hospital. The security agents have basic knowledge of EVD, but overestimate the risk of transmission. They want to be more informed and to have access to protective material. These results suggest that these professionals should be taken into account when developing response strategies to Ebola outbreaks. Their knowledge of and protection against the disease must be strengthened. Non-health professionals working in health facilities should be trained in order to be able to relay information to the public.



AUTEUR(S)
C. LANIÈCE, K. SOW, A. DESCLAUX

Reçu le 1 décembre 2015.    Accepté le 22 mars 2016.

MOTS-CLÉS
Agents de sécurité, Ebola, Connaissances, Perceptions, Pratiques, Hôpital, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Security agents, Ebola, Knowledge, Perceptions, Practices, Hospital, Senegal, Sub-Saharan Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-016-0493-2.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (135 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier