ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 110/1 - 2017  - pp.49-54  - doi:10.1007/s13149-017-0549-y
TITRE
Les tests de diagnostic rapide pour le paludisme

TITLE
Rapid Diagnostic Test for Malaria

RÉSUMÉ

Les tests de diagnostic rapide (TDR) dont l’intérêt principal réside dans leur mise en œuvre sans matériel spécifique par du personnel non spécialisé, se sont beaucoup développés ces quinze dernières années pour le diagnostic du paludisme. Ils reposent sur la détection de protéines plasmodiales spécifiques, PfHRP2, pLDH et aldolase, principalement. Si la détection de la PfHRP2 présente une très bonne sensibilité pour le diagnostic des accès palustres à Plasmodium falciparum, les recherches de la pLDH ou de l’aldolase sont moins performantes pour les autres espèces, laissant sa place au diagnostic microscopique de référence. Les TDR ne peuvent pas en général être utilisés pour suivre l’efficacité thérapeutique, parce qu’ils peuvent rester positifs après la guérison clinique et parasitologique. Par ailleurs, le développement de l’usage de ces tests a mis en évidence la nécessité de programmes d’assurance qualité pour le suivi de leur fabrication comme de leur utilisation.



ABSTRACT

The rapid diagnostic tests (RDTs) whose main interest lies in their implementation without special equipment by unskilled personnel have grown significantly over the past fifteen years to diagnose malaria. They rely on the detection of specific Plasmodium proteins, PfHRP2, pLDH and aldolase. If the detection of PfHRP2 has very good sensitivity for the diagnosis of Plasmodium falciparum malaria, the detection of pLDH or aldolase is less efficient for other species, leaving its place to the reference microscopic diagnosis. RDT could not generally be used to monitor therapeutic efficacy because they can remain positive after clinical and parasitological cure. Furthermore, the development of the use of these tests has highlighted the need for quality assurance programs to monitor their production as their use.



AUTEUR(S)
S. HOUZE

Reçu le 16 juin 2016.    Accepté le 14 janvier 2017.

MOTS-CLÉS
Test de diagnostic rapide (TDR), Paludisme, Antigène, Détection, Assurance qualité

KEYWORDS
Rapid Diagnostic Test, RDT, Malaria, Antigen, Detection, Quality assurance

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-017-0549-y.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (149 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier