ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 108/1 - 2015  - pp.10-13  - doi:10.1007/s13149-014-0404-3
TITRE
Évolution de la prévalence du paludisme et de la prise en charge des fièvres de 2000 et 2012 en Casamance, Sénégal

TITLE
Changes in malaria prevalence and management of fevers from 2000 to 2012 in Casamance, Senegal

RÉSUMÉ

Avant 2006 au Sénégal toute fièvre sans diagnostic biologique était considérée a priori comme un paludisme et traitée par la c hloroquine. De 2004 à 2006, devant la progression de la résistance de Plasmodium falciparum au traitement par la chloroquine, le traitement par l’association a modiaquine/sulfadoxine-pyriméthamine a été recommandé. A partir de 2006, on a assisté au niveau national à l’introduction des tests de diagnostic rapide (TDR) et en 2 007 à la recommandation du traitement par l’association artesunate-amodiaquine (ASAQ). Ceci a coïncidé avec une diminution de la prévalence des cas de paludisme et un changement de comportement pour la prise en charge des fièvres. A Mlomp en Casamance, les examens microscopiques de sang (frottis et gouttes épaisses) étaient effect ués systématiquement depuis 1995 chez les patients fébriles présentant des signes cliniques évocateurs de paludisme et le traitement par ASAQ était effectué à titre e xpérimental. Entre 2000 et 2012, 70 892 patients ont consulté au dispensaire, dont 51,2 % pour une fièvre. Parmi ces cas de fièvre, 72,4 % étaient suspects de paludis me et 27,6 % étaient dus à des infections virales ou bactériennes. Le nombre de cas de paludisme confirmé a diminué progressivement de 1 365 en 2000 à 53 en 2012. Si l’on compare la période 2000-2006 à 2007-2012 on constate que le nombre de cas de fièvre a diminué de moitié, le nombre de cas de fièvres identifiées à d’autres cause s que le paludisme a doublé et le nombre de traitements antipaludiques a diminué de 86 %. L’amélioration de la prise en charge des fièvres à Mlomp s’est traduite par une meilleure identification des causes et une diminution importante de traitements antipaludiques inappropriés.



ABSTRACT

Before 2006 in Senegal, in the absence of c linical diagnosis, all fever cases were considered as malaria and treated with chloroquine. Between 2004-2006, to face the dramatic increase of Plasmodium falcipar um resistance to chloroquine, the combination of amodiaquine plus sulfadoxine-pyriméthamine was recommended for treatment. In 2006, rapid diagnostic tests were in troduced and the treatment with a combination of artesunate plus amodiaquine (ASAQ) became the national recommendation for malaria treatment in 2007. This coincided w ith a decrease of the prevalence of malaria cases and change in fever management. Since 1995 in Mlomp in Casamance, thin and thick blood smear examination has systema tically been done in patients with fever and clinical signs of malaria, and treatment with ASAQ given as experimental procedure. Between 2000 and 2012, 70,892 outpati ents were attending the health center, and 51.2% of them for fever. Among these fever cases, 72.4% were suspected of malaria and 27.6% were identified as bacterial an d viral infections. Confirmed malaria cases decreased dramatically from 1365 in 2000 to 53 in 2012. While comparing the 2 periods 2000-2006 and 2007-2012, the number of fever cases decreased by half, the number of fever identified as non malaria doubled and malaria treatment given decreased by 86%. Improvement of fever management in Mlomp has contributed to a better identification of their cause and to a decrease of inappropriate malaria treatments.



AUTEUR(S)
P. BRASSEUR, C. RACCURT, M. BADIANE, M. CISSE, J.-F. TRAPE, C. SOKHNA

MOTS-CLÉS
Paludisme, Plasmodium falciparum, TDR, Diagnostic, Traitement, Mlomp, Casamance, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Malaria, Plasmodium falciparum, Diagnosis, Treatment, Mlomp, Casamance , Senegal, Sub-Saharan Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-014-0404-3.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (337 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier