ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 108/4 - 2015  - pp.299-304  - doi:10.1007/s13149-015-0446-1
TITRE
Le trachome évolutif : résultats d’une enquête de prévalence dans huit préfectures sanitaires en RCA

TITLE
Blinding trachoma: results of a prevalence survey in 8 health districts in CAR

RÉSUMÉ

La prise en charge des handicaps visuels en termes de traitement préventif et curatif est une priorité de santé publique en République centrafricaine. L’insuffisance de données récentes et fiables sur les pathologies oculaires en général et le trachome en particulier a conduit les autorités sanitaires, en collaboration avec des partenaires au développement à entreprendre une enquête épidémiologique afin d’apprécier la prévalence de celle-ci et d’en établir la cartographie. Les données recueillies permettront d’évaluer les besoins réels en soins médicaux et chirurgicaux afin d’élaborer un plan stratégique adéquat de prise en charge de cette affection à large échelle. Il s’agit d’une enquête prospective descriptive transversale réalisée du 23 novembre au 26 décembre 2011 dans huit des seize districts sanitaires du pays. La base de sondage a constitué la population des huit districts sanitaires. Les huit autres restantes seront enquêtées par la suite. La liste exhaustive des villages et des données démographiques issues du recensement national effectué en décembre 2003, ajustée du taux d’accroissement annuel de 2,5 %, a été utilisée. Les quartiers administratifs des chefs lieux des régions visitées ont été exclus de la base de sondage. Un sondage aléatoire en grappes à deux niveaux a été effectué à partir des bases constituées. Vingt villages (grappes) par districts sanitaires ont été tirés au sort selon la probabilité proportionnelle à l’effectif des totaux cumulés. 12800 enfants des deux sexes, âgés de 1 à 9 ans ont été recensés dans cette enquête et 11287 ont été effectivement examinés, soit 88,2 %, le sex-ratio est sensiblement de 1,10. La proportion par tranche d’âge des enfants retenus dans l’échantillon est superposable à la population générale. Les taux moyens de prévalence de TF sont à 26,9 % et à 5,9 % pour TI. Six des huit districts enquêtés sont endémiques dont trois à des taux de TF respectivement à 32,3 %, 47,1 % et à 54,3 %.



ABSTRACT

Support of visual disabilities in terms of preventive and curative treatment, is a priority for public health in Central African Republic. The lack of recent and reliable data on ocular pathologies in general including trachoma particularly, has led health authorities, in collaboration with partners to undertake an epidemiological investigation to determine the mapping. This study was designed to assess the importance of endemicity in the most sensitive groups within population, including children of 1 to 9 years old. Eight from sixteen health districts in the country, were selected for this survey as a first step. The data collected will assess the real needs in medical and surgical care to develop an appropriate strategic plan of support for this condition on a large scale. This is a cross-sectional descriptive survey carried out in one month, from November 23 to December 26, 2011 in eight health prefectures of the country. The sampling frame was the population of eight health districts. The exhaustive list of villages and demographic data from the national census conducted in December 2003, adjusted by the rate of annual increase of 2.5 % has been used. The administrative headquarters of the places of the visited districts leaders were excluded from the sampling frame. A random survey in clusters at two levels made from formed bases. Twenty villages (clusters) in each health district have been drawn according to the proportional probability to the size of the totals cumulative. 12,800 children of both sexes, aged 1 to 9 years have been identified in this investigation and 11,287 were actually examined, or 88.2 %, sex ratio is significantly 1.11. The proportion by age group of the children sampled is stackable to the general population. 26.9 % of TF and 5.9 % TI have been diagnosed. Six from eight districts surveyed are endemic. Three of them had respectively rates of 32.3 %, 47.1 % and 54.3 %.



AUTEUR(S)
G. YAYA, B. KEMATA, M. Youfegan BAANAM, G. BOBOSSI-SERENGBE

Reçu le 11 mai 2015.    Accepté le 29 juillet 2015.

MOTS-CLÉS
Prévalence, Trachome évolutif, Enfants, Lobaye, Mambéré-Kadéï, Sangha-Mbaéré, Ombélla-Mpoko, Kémo, Ouaka, Basse-Kotto, Mbomou, République centrafricaine

KEYWORDS
Prevalence, Active trachoma, Children, Lobaye, Mambéré-Kadéï, Sangha-Mbaéré, Ombélla-Mpoko, Kémo, Ouaka, Basse-Kotto, Mbomou, Central African Republic

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-015-0446-1.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (130 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier