ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/2 - 2010  - pp.100-103  - doi:10.1007/s13149-010-0039-y
TITRE
Hernies ombilicales étranglées chez l’enfant au Burkina Faso: différences avec les pays développés

TITLE
Strangulated umbilical hernia in children (Burkina Faso): differences with developed countries

RÉSUMÉ

Les hernies ombilicales sont fréquentes chez l’enfant, mais il est rare qu’elles entraînent des complications. Cette étude détermine l’incidence des hernies ombilicales compliquées chez nos patients, évalue les données relatives aux facteurs de risque et montre des différences avec celles observées dans les pays développés. Cette étude recense l’ensemble des enfants opérés pour une hernie ombilicale compliquée, sur une période de trois ans. Au total, 162 enfants ont été traités pour hernie ombilicale pendant cette période. Parmi eux, 30 (18,5 %) avaient une hernie compliquée. L’âge moyen du groupe présentant une hernie compliquée était de trois ans et demi. Vingt-neuf cas avaient une masse ombilicale douloureuse irréductible. Vingt-quatre enfants avaient une occlusion intestinale, et une fistule stercorale a été observée chez un enfant. Le diamètre moyen du collet herniaire allait de 1 à 1,5 cm. Cinq patients présentaient un intestin ischémique, imposant une résection. Un patient est décédé. Lorsque l’observation active et le suivi à un an sont difficiles ou impraticables ou que le diamètre du défaut pariétal est inférieur ou égal à 1,5, et si l’on soupçonne une incarcération (douleur abdominale inexpliquée, irréductibilité), la hernie ombilicale doit être opérée.



ABSTRACT

Umbilical hernias occur frequently in children but complications are rarely reported. This study assesses the incidence of complicated umbilical hernias in our patients, evaluates data for risk factors, and shows dissimilarities with those encountered in developed countries. This study reports all children operated for complications due to strangulated umbilical hernia over a period of 3 years. On the whole, 162 children had umbilical hernias treated during this period. Thirty (18.5%) of these had complicated hernias. The average age of the complicated group was 3½ years. Twenty-nine cases had a painful irreducible umbilical mass. Twenty-four children had bowel obstruction, while stercoral fistula occurred in one child. The average diameter of the hernia ranged between 1 and 1.5 cm. Five patients had ischemic intestine that required resection. One patient died. When active observation and follow-up after 1 year is difficult or not feasible when the wall defect diameter is 1.5 cm or less, and in suspicion of incarceration (unexplained abdominal pain, and irreducibility), umbilical hernia should be operated.



AUTEUR(S)
E. BANDRÉ, R.A.F. KABORÉ, A. SANOU, I. OUÉDRAOGO, O. SORÉ, T. TAPSOBA, B. NÉBIÉ, A. WANDAOGO, B. BACHY

Reçu le 9 octobre 2009.    Accepté le 2 décembre 2009.

MOTS-CLÉS
Hernie ombilicale, Étranglement, Enfant, Bronchopneumopathie, Malnutrition, Hôpital, Ouagadougou, Burkina Faso, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Umbilical hernia, Strangling, Child, Hospital, Pulmonary disease, Malnutrition, Hospital, Ouagadougou, Burkina Faso, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (186 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier