ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 103/4 - 2010  - pp.246-251  - doi:10.1007/s13149-010-0056-x
TITRE
Étude des facteurs contributifs de l’accouchement à domicile (Sénégal)

TITLE
Study of the contributing factors to home delivery (Senegal)

RÉSUMÉ

Au Sénégal, 38 % des accouchements se déroulent à domicile. Nous pensons qu’une préparation de l’accouchement, en informant la femme sur la nécessité de choisir la structure où il doit se dérouler, la personne qui doit l’effectuer et celle de garder de l’argent en cas de complication, peut réduire l’accouchement à domicile. L’objectif de cette étude est de déterminer l’impact de la préparation de l’accouchement sur le lieu de l’accouchement au Sénégal. Les données recueillies en 2006 proviennent d’un échantillon de 3 093 femmes âgées de 15 à 49 ans et mères d’enfants de 0 à 23 mois dans cinq régions du Sénégal. Un appariement a été réalisé sur la préparation de l’accouchement par le score de propension grâce au package Matchit du logiciel R. Une régression logistique conditionnelle a été utilisée pour analyser la relation entre la préparation à l’accouchement et le lieu de l’accouchement. Lamoyenne d’âge des femmes était de 26,3 ans (± 6,6). La prévalence de l’accouchement à domicile était 33 et 31 % ont bénéficié d’une préparation à l’accouchement. Les facteurs suivants étaient liés à l’accouchement à domicile: la préparation à l’accouchement (OR: 0,36; IC 95 %: [0,28–0,45]), le nombre de consultations prénatales (CPN) supérieur à 3 (OR: 0,59; IC 95 %: [0,46–0,74]), au moins niveau primaire (OR: 0,40; IC 95 %: [0,29–0,54]). Le lien avec la profession de la personne qui a effectué la CPN était limite (p = 0,06). Un accent particulier devrait être mis sur la préparation de l’accouchement, particulièrement lors des CPN.



ABSTRACT

In Senegal, 38% of deliveries occur at home. We believe that preparation for childbirth, informing women about the place of birth and the person who will assist in delivery, and the necessity of saving money in case of complications, can reduce deliveries at home. The purpose of this study is to determine the impact of preparation for delivery on place of delivery in Senegal. Matching was done on the preparation for delivery by the propensity score using the R package Matchit. A conditional logistic regression was used to analyze the relationship between preparation for birth and place of birth. The data were collected in 2006 from a sample of 3,093 women aged 15 to 49 years, mothers of children from 0 to 23 months in 5 regions of Senegal. The average age of women was 26.3 years (±6.6). The prevalence of delivery at home was 0.33 and 0.31 were given a preparation for childbirth. The following factors were associated with childbirth at home: preparing for the birth (OR: 0.36, CI 95%: [0.28–0.45]), at least primary school (OR: 0.59, CI 95%: [0.46–0.74]), number of prenatal care >3 (OR: 0.40, CI 95%: [0.29–0.54]) and early prenatal care (OR: 0.69 [0.51–0.83]). The relation with the profession of the person who performed the prenatal consultation was of borderline significance (P = 0.06). Particular emphasis should be placed on the preparation of delivery, especially during prenatal consultations.



AUTEUR(S)
A. FAYE, I. WONE, O.M. SAMB, A. TAL-DIA

Reçu le 11 novembre 2009.    Accepté le 17 février 2010.

MOTS-CLÉS
Accouchement à domicile, Mortalité maternelle, CPN, Hôpital, Kaolack, Kolda, Louga, Thiès, Ziguinchor, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Home delivery, Maternal death, Prenatal examination, Hospital, Kaolack, Kolda, Louga, Thiès, Ziguinchor, Senegal, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (94 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier