ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/2 - 2011  - pp.97-104  - doi:10.1007/s13149-011-0147-3
TITRE
Formes graves d’infection par le virus A(H1N1)v2009 à La Réunion en 2009 et en 2010

TITLE
Severe cases of A(H1N1)v2009 infection in Réunion Island in 2009 and 2010

RÉSUMÉ

Dans l’hémisphère sud, La Réunion est la sentinelle des infections survenant préférentiellement au cours de l’hiver austral, susceptibles de gagner quelques mois plus tard l’hémisphère nord, telle l’infection à A(H1N1)v2009. Nous rapportons les caractéristiques des patients admis en 2009 et 2010 dans notre service de réanimation principalement pour détresse respiratoire aiguë, à la suite d’une infection à A(H1N1)v2009. Les données démographiques, cliniques, biologiques, ainsi que les traitements et le devenir des patients admis pour infection virale à A(H1N1)v2009 exclusivement confirmée par RT-PCR ont été recueillis de façon prospective. Au cours des années 2009 et 2010, 25 patients ont répondu aux critères définis d’infection à A(H1N1)v2009. L’âge médian était de 40,4 (±17,4) ans. La plupart d’entre eux (22/25) présentaient des facteurs de comorbidité: pathologies chroniques, surpoids ou obésité, grossesse, trisomie. Les principaux motifs d’admission en réanimation ont été les pneumonies virales avec tableau de syndrome de détresse respiratoire aiguë. Le recours à la ventilation artificielle a été nécessaire chez 22 des 25 patients, avec recours à des méthodes sophistiquées et réservées à quelques centres au niveau national, telles que les techniques d’oxygénation extracorporelle (ECMO) ou ventilation à haute fréquence (HFO). Au cours des deux années, 12 décès (48 %) sont survenus essentiellement dans des tableaux de défaillance multiviscérale. Au cours des hivers et automnes australs 2009 et 2010 et pendant une période de plusieurs semaines, l’infection à A(H1N1) v2009 a entraîné une surcharge d’activité notable dans les services de réanimation de La Réunion. L’échec de la campagne de vaccination, notamment des personnes à risques, a eu pour conséquence la survenue de nouveaux cas graves en 2010, notamment parmi les personnes à risques. Le recueil de ces données peut aider à la planification et à l’anticipation de la prise en charge d’autres épidémies grippales.



ABSTRACT

In the Southern hemisphere, Réunion Island acts as a sentinel for infections preferentially occurring during the austral winter that are likely to reach the Northern hemisphere a few months later. We relate the main features concerning patients that were admitted during years 2009 and 2010 in our intensive care unit with an A(H1N1)v2009 infection, mainly for acute respiratory distress. Demographic, clinical, and biological data as well as given medications and outcome were prospectively collected among all PCR-confirmed influenza-infected patients. In 2009 and 2010, 25 patients met the criteria. Patients’ median age was 40.4 (±17.4) years. Most of them (22/25) had comorbidities such as: chronic diseases, overweight, obesity, pregnancy, and Down syndrome. Maximum bed-occupation rate was 10 days per million inhabitants. Main diagnosis for ICU admission was virus-related pneumonia. Twenty-two out of 25 patients needed mechanical ventilation, some required rescue therapies such as extracorporeal membranous oxygenation (ECMO) or hi-frequency oscillation ventilation (HFOV), both only available in few French hospitals. Within the study period, 12 patients died (48%) mainly of multi-organ failure. Through 2009 and 2010 autumn and winter periods, for several weeks, the A(H1N1)v2009 virus infection resulted in a significant increase of workload in Réunion Island ICUs. In 2010, the failure of the mass immunization campaign, particularly among the at-risk groups, led to severe cases of A(H1N1)v2009 infections, particularly among patients with comorbidities. Our data may contribute toward better management of influenza virus pandemics in the future.



AUTEUR(S)
B.-A. GAÜZÈRE, F. BUSSIENNE, B. BOUCHET, J. JABOT, A. ROUSSIAUX, D. DROUET, S. DJOURHI, B. LEAUTÉ, D. BELCOUR, G. BOSSARD, S. CHAMPION, M.-C. JAFFAR-BANDJEE, O. BELMONTE, P. VILAIN, E. BROTTET, L. HOANG, D. VANDROUX

Reçu le 12 novembre 2010.    Accepté le 21 février 2011.

MOTS-CLÉS
Grippe A(H1N1)v2009, Cas graves, SDRA, Réanimation, Vaccination, Océan Indien, Réunion

KEYWORDS
Influenza A(H1N1)v2009, Severe cases, ARDS, Intensive care unit, Immunization, Indian Ocean, Réunion Island

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (120 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier