ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/4 - 2011  - pp.321-323  - doi:10.1007/s13149-011-0134-8
TITRE
Détection du paludisme asymptomatique chez les immigrés afghans à Iranshahr, district du sud-est de l’Iran

TITLE
Detection of asymptomatic malaria infection among the Afghani immigrant population in Iranshahr district of southeastern Iran

RÉSUMÉ

L’infection palustre asymptomatique est souvent associée à une parasitémie inférieure au seuil de détection et à un examen clinique normal. Cette infection devient plus préoccupante dans le cadre de la transfusion sanguine et de la transmission vectorielle. L’objectif de cette étude est de suivre, par microscopie classique, la situation du paludisme asymptomatique chez les immigrés afghans et les populations autochtones, dans le district d’Iranshahr, une zone de paludisme endémique dans le sud-est de l’Iran. Parmi les 446 échantillons récoltés chez les immigrés afghans participants, sept (1,6 %) gouttes épaisses étaient positives à Plasmodium vivax. Aucun des individus positifs n’avait de symptômes du paludisme et aucun ne se souvenait avoir eu des signes de paludisme lors des deux années précédentes. Parmi les 496 échantillons récoltés chez les autochtones, trois (0,6 %) gouttes épaisses étaient positives à P. vivax et Plasmodium falciparum et les individus positifs avaient des symptômes légers de paludisme. Un individu porteur asymptomatique de Plasmodium peut être une source de transmission des parasites.



ABSTRACT

Asymptomatic malaria infection is often associated with subpatent level of parasitaemia and normal clinical examination. Such infection becomes a greater cause for concern when involved in blood transfusion and vector transmission. This study was performed to monitor the situation of asymptomatic malaria among the Afghani immigrants and native residents in Iranshahr district, a malaria endemic area in southeastern Iran, by performing conventional light microscopy. Out of 446 samples collected from Afghani immigrant participants, seven (1.6%) thick blood smears were diagnosed as Plasmodium vivax. None of the individuals who tested positive had malaria symptoms and they did not remember having had any malaria signs during the past two years. Out of 496 samples collected from native resident participants, three (0.6%) thick blood smears were detected as P. vivax and Plasmodium falciparum with mild malaria symptoms. An asymptomatic Plasmodium-infected individual can be a source of malaria parasites for transmission of the agents.



AUTEUR(S)
M. NATEGHPOUR, K. AKBARZADEH, L. FARIVAR, A. AMIRI

Reçu le 11 août 2010.    Accepté le 14 décembre 2010.

MOTS-CLÉS
Asymptomatique, Symptomatique, Plasmodium falciparum , Plasmodium vivax , immigrés afghans, Iran, Moyen-Orient

KEYWORDS
Asymptomatic, Symptomatic, Plasmodium falciparum , Plasmodium vivax , Afghani immigrants, Iran, Middle South Asia

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (67 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier