ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/5 - 2011  - pp.352-354  - doi:10.1007/s13149-011-0139-3
TITRE
Infections opportunistes du VIH/sida chez les adultes en milieu hospitalier au Togo

TITLE
Opportunistic infections of the HIV/AIDS in adults in hospital settings in Togo

RÉSUMÉ

L’objectif de ce travail est de déterminer en milieu hospitalier au Togo, les principales infections opportunistes (IO) et celles associées à un taux élevé de décès. Il s’agit d’une étude descriptive multicentrique réalisée de juin à novembre 2008 dans 22 structures sanitaires publiques et privées de spécialités non chirurgicales réparties sur le territoire togolais. Les patients hospitalisés et présentant une IO avec une sérologie VIH positive avaient été inclus dans cette étude. Sur 7 361 patients hospitalisés, 1 764 ont été testés, d’où un taux de dépistage de 23,7 %. Nous avons enregistré 714 patients séropositifs au VIH, soit 40,5 % des testés. Les IO les plus fréquentes étaient la candidose buccale (49,7 %), la candidose génitale (9,1 %), la cryptococcose neuroméningée (2,9 %), les infections bactériennes (48,2 %), la toxoplasmose cérébrale (11,2 %) et la tuberculose pulmonaire (11,3 %). Les IO fortement associées à un taux élevé de décès étaient la cryptococcose neuroméningée (61,9 %) et la toxoplasmose cérébrale (46,3 %).



ABSTRACT

The objective of this study is to determine the main opportunistic infections (OI) and those strongly linked to high death rate in hospital settings in Togo. It is a descriptive study conducted from June to November 2008 in 22 public and private settings of all medical specialties throughout the entire Togolese territory. Hospitalized patients with OI and HIV positive data were collected. The study was started after getting patient approval. Of 7,361 hospitalized patients, 1,764 were tested, giving a screening rate of 23.7%. We registered 714 HIV-infected patients (HIVIP), 40.5% of the patients tested. The most common OI encountered were buccal candidiasis (49.7% of HIVIP), genital candidiasis (9.1%), meningeal cryptococcosis (2.9%), bacterial infections (48.2%), cerebral toxoplasmosis (11.2%) and pulmonary tuberculosis (11.3%). OI strongly linked to a high death rate were meningeal cryptococcosis (61.9%) and cerebral toxoplasmosis (46.3%). OI constitute a major reason of hospitalization for HIVIP in Togo. This study allows a better orientation of strategies for screening and taking care of HIVIP in Togo.



AUTEUR(S)
K. APETSE, K. ASSOGBA, K. KEVI, A.A. K. BALOGOU, P. PITCHE, E. GRUNITZKY

Reçu le 17 mars 2010.    Accepté le 4 janvier 2011.

MOTS-CLÉS
Infections opportunistes, Public-privé, Hôpital, VIH/sida, Togo, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Opportunistic infections, HIV/AIDS, Public-private, Hospital, Togo, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (64 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier