ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 104/5 - 2011  - pp.329-330  - doi:10.1007/s13149-011-0159-z
TITRE
À propos d’un cas d’envenimation par double morsure d’un serpent à venin neurotrope à l’hôpital national Donka, Conakry (Guinée)

TITLE
Report of a case of poisoning by double snake bite with neurotrope venom at the National Donka Hospital, Conakry (Guinea)

RÉSUMÉ

Les envenimations par morsure de serpent restent une cause de mortalité importante dans les pays en voie de développement et en Afrique en particulier. Le diagnostic positif est le plus souvent facile grâce à l’interrogatoire de l’entourage et à la survenue de phénomènes locaux au niveau de la zone de morsure. Cependant, il n’est pas toujours aisé de connaître la nature du serpent mordeur dont la description par la victime est le plus souvent imprécise. Nous rapportons un cas d’envenimation par double morsure d’un serpent non identifié ayant entraîné un tableau clinique dominé par les signes neurologiques et respiratoires faisant évoquer une envenimation neurotoxique chez un jeune homme vivant en milieu rural. Malgré le retard de la prise en charge engendré par le traitement traditionnel, l’évolution a été favorable après administration de sérum antivenimeux polyvalent. Cette observation pose le problème délicat de l’identification des serpents à partir de la symptomatologie clinique observée, compte tenu de leur diversité.



ABSTRACT

Poisoning by snake bites remains an important cause of death in developing countries and in Africa in particular. Positive diagnosis is mostly easy because of the interrogation of the family and the local reactions that occur in the bite area. However, it is easy to know the type of the snake because the description by the victim is often unclear. We report a case of poisoning due to double bite by an unidentified snake that led to a clinical picture dominated by neurological and respiratory signs, suggestive of a neurotoxin poisoning in a young man living in rural area. Despite the delay in the management due to the ritual traditional treatment, the symptoms improved after the administration of polyvalent anti-venom. This observation raises the delicate problem of identification of snakes from the clinical symptomatology observed, considering their variety.



AUTEUR(S)
F.B. SAKO, M.S. SOW, E.F. BANGOURA, F. GUILAVOGUI

Reçu le 4 novembre 2010.    Accepté le 1 mars 2011.

MOTS-CLÉS
Envenimation, Morsure de serpent, Venin neurotrope, Donka, Conakry, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Poisoning, Snake bite, Neurotrope venom, Donka, Conakry, Sub-Saharan

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (51 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier