ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/1 - 2012  - pp.36-39  - doi:10.1007/s13149-011-0193-x
TITRE
Évaluation de l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide et du traitement préventif intermittent dans trois zones sanitaires au Bénin

TITLE
Evaluation of the use of insecticide-treated nets and intermittent preventive treatment in three health zones in Benin

RÉSUMÉ

La présente étude vise à évaluer les résultats du projet d’appui à la lutte contre le paludisme dans les départements du Mono et du Couffo au Bénin sur l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide (MII) par les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes et sur la couverture par le traitement présomptif intermittent (TPI) le taux de couverture par le traitement préventif intermittent (TPI) à la Sulfadoxine-Pyriméthamine (SP). Cette évaluation est faite à partir de deux enquêtes ménages. La première avant le démarrage et la seconde réalisée après 15 mois de mise en oeuvre des interventions. La disponibilité des ménages en MII ainsi que leur utilisation par les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans sont passés respectivement de 8, 5 et 4 % en 2005 à 24, 31 et 16 % en 2006. Le pourcentage de femmes enceintes sous TPI à la sulfadoxine-pyriméthamine (SP) est de 10 % alors que 21 % des femmes enceintes ont reçu au moins une dose de SP. Des stratégies efficaces de communication pour un changement de comportements pourraient améliorer les résultats, ainsi qu’un renforcement des capacités pour la gestion des stocks de médicaments dans les centres de santé.



ABSTRACT

This study aims to evaluate the results of the Project to Support the Fight against Malaria in the departments of Mono and Couffo in Benin on insecticide-treated nets (ITNs) use by children under 5 years and pregnant women and the coverage by Intermittent Preventive Treatment (IPT) with Sulfadoxin-Pyrimethamin (SP). This assessment is made from two household surveys. The first at the start up and the second after fifteen months of implementation. The availability of ITN in households and their use by pregnant women and children under 5 years have increased respectively from 8, 5 and 4% in 2005 to 24, 31 and 16 % in 2006. The percentage of pregnant women under IPT with sulfadoxine-pyrimethamine (SP) is 10% while 21% of pregnant women received at least one dose of SP. The availability of ITN in households and their use by children under 5 years and the prevention of malaria during pregnancy remains a concern in these health areas. The promotion of long lasting insecticide treated nets with effective communication strategies for behavior change could improve the results. Research on causes of poor compliance of IPT should be emphasized as well as strengthening management of drugs in health centers.



AUTEUR(S)
D. KINDE-GAZARD, J. VIGNON MAKONG, H.D. KOSSOU, C.J. SOSSA

Reçu le 7 janvier 2010.    Accepté le 11 janvier 2011.

MOTS-CLÉS
Paludisme, Moustiquaires imprégnées d’insecticide, Enfants, Femmes enceintes, Traitement présomptif intermittent, Sulfadoxine-pyriméthamine, Mono, Couffo, Lokossa, Athiémé, Aplahoué, Djakotomey, Dogbo, Klouékanmè, Toviklin, Lalo, Bénin, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Malaria, ITN, Children, Pregnant women, Intermittent presumptive treatment, Sulfadoxinpyrimethamin, Mono, Couffo, Lokossa, Athiémé, Aplahoué, Djakotomey, Dogbo, Klouékanmè, Toviklin, Lalo, Benin, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (146 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier