ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/1 - 2012  - pp.64-67  - doi:10.1007/s13149-012-0205-x
TITRE
Recommandations internationales et prise en charge de la rhumatologie à Madagascar

TITLE
International clinical practice guidelines and management of rheumatology in Madagascar

RÉSUMÉ

Les recommandations de prise en charge réalisées dans les pays occidentaux ne sont pas toujours adaptées aux pays émergents. Nous proposons des réflexions sur le cas de la rhumatologie à Madagascar, tout en respectant les données scientifiques, l’égalité et l’équité des soins. Nous avons estimé les coûts minimaux qui seraient supportés par les patients dans le diagnostic et le traitement des principales affections rencontrées dans notre service si on suivait les recommandations internationales. L’estimation est exprimée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance mensuel malgache (Smic). Ainsi, nous avons estimé à 147,3 % du Smic le coût de la prise en charge d’une gonarthrose durant le premier mois, 1 762,8 % du Smic pour l’arthrite septique et 175 % pour la polyarthrite rhumatoïde (PR), sans biothérapie. Tout en se basant sur les données scientifiques des recommandations internationales, mais en privilégiant les données des examens cliniques, en limitant les examens paracliniques aux indispensables, et en privilégiant les moyens non médicamenteux et l’éducation des patients, on pourrait prendre en charge une gonarthrose avec 3 % du Smic. Pour l’arthrite septique, on aurait assez d’arguments diagnostiques avec 57,5 % du Smic. Des schémas d’antibiothérapie adaptés aux contextes locaux sont proposés, bien qu’ils méritent une réévaluation après une étude bactériologique en cours. Pour la PR, nous pourrions poser le diagnostic avec une sécurité acceptable moyennant 56 % du Smic.



ABSTRACT

Developed countries issue recommendations regarding healthcare that aren’t constantly appropriate for emergent countries. We suggest some remarks concerning rheumatology in Madagascar, taking account of scientific data, medical ethics, equality and equity. We have studied the minimal cost of care of medical conditions found in our hospital department if we were to follow international recommendations for their management. Then, we have estimated treatment expenses as a percentage of the SMIC (Malagasy minimum monthly salary). Out of 517 patients examined yearly, we have found 62.8% osteoarthritis cases, 6.3% rheumatoid arthritis (RA), and 4,2% septic arthritis. Therefore, the first month of treatment for an arthritis of the knee would absorb 147.3% of the SMIC; diagnosis and treatment of a case of septic arthritis would take up 1762.8% of the minimum wage, and a case of RA without biotherapy would require 175%. According to the American College of Rheumatology criteria which are used as a reference, the treatment of an arthritis of the knee would take only 23% of the SMIC. Caring for septic arthritis would demand 57.5% of the SMIC and while it would yield more arguments for diagnosis such as clinical examination, CRP, and Gram coloration on joint liquid aspiration. We can proceed to RA diagnosis with an acceptable security through precise clinical examination, blood cell count, ESR, CRP, rheumatoid factor and radiography. This means 56% of the SMIC. From this 517 patients, our suggestions would reduce the expense by 35,850% of the SMIC per year. The allocation of such funds onto the treatment of complicated forms of rheumatism would be fair. By refining and evaluating these suggestions, we would come up with appropriate recommendations for emergent countries.



AUTEUR(S)
S. RALANDISON, E. RAFALIMANANA, H. RAKOTONIRAINY, R. RABENJA

Reçu le 14 février 2011.    Accepté le 15 novembre 2011.

MOTS-CLÉS
Recommandations, Pays émergents, Rhumatologie, Coût, Hôpital, Antananarivo, Madagascar, Océan Indien

KEYWORDS
Recommendations, Emergent countries, Rheumatology, Cost, Hospital, Antananarivo, Madagascar, Indian Ocean

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (88 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier