ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/2 - 2012  - pp.123-129  - doi:10.1007/s13149-012-0222-4
TITRE
La réalité de l’accès aux soins des enfants de migrants à Mayotte

TITLE
Reality of healthcare access for migrant children in Mayotte

RÉSUMÉ

La mise en place de la sécurité sociale à Mayotte en 2005 a entraîné la fin de la gratuité des soins pour tous les habitants non affiliés, en majorité comoriens, en l’absence d’aide médicale d’État (AME) sur ce territoire. Médecins du Monde (MDM) a ouvert un centre de consultations pédiatriques en décembre 2009. Des données médicosociales ont été recueillies au cours des 5 286 consultations en 2010. L’analyse de ces données permet de décrire les liens entre les problèmes d’accès aux soins des enfants et la situation administrative des parents. L’analyse porte sur les 2 350 patients rencontrés lors des consultations de MDM à Mayotte en 2010. Les données ont été saisies sur informatique et analysées par le logiciel Sphinx. Les résultats montrent qu’il existe de nombreux obstacles à l’accès aux soins induisant un renoncement. Cette situation est aggravée si un des deux parents se trouve en situation irrégulière, a fortiori si c’est le cas pour les deux parents. En revanche, l’affiliation à la sécurité sociale améliore cette situation. Les résultats montrent des retards d’accès aux soins, une mauvaise couverture vaccinale et des données inquiétantes sur la malnutrition aiguë et chronique. Le dispositif de santé spécifique à Mayotte ne respecte pas la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). L’affiliation directe à la sécurité sociale des enfants permettrait une diminution de la précarité sanitaire des enfants des personnes en situation irrégulière. Il faudrait aussi diminuer les facteurs qui induisent la peur de se déplacer, ce qui permettrait de faciliter l’accès physique aux consultations.



ABSTRACT

The implementation of the social security system in 2005 in Mayotte has resulted in the end of free healthcare for all non-affiliated residents, primarily Comorians, due to the absence of the State Medical Aid (AME) in this department. Doctors of the World France opened a paediatric clinic in December 2009. The sociomedical data were collected during 5286 consultations in 2010. Analysis of these data demonstrates a link between access to healthcare for children and the residential status of their parents. The analysis concerns 2,350 patients met during consultations held by Doctors of the World France in Mayotte in 2010. The data have been electronically recorded and analysed by the Sphinx software. The results show that there are several obstacles to healthcare resulting in non-attendance. This situation is made worse if one of the parents has an irregular residential status and all the more so if both the parents have an irregular status. Affiliation to the social security system, however, improves the situation. The results show a delay in accessing healthcare, a poor vaccination programme and disturbing data on severe acute malnutrition. The specific healthcare measures in Mayotte do not respect the International Convention on the Rights of the Child. Direct affiliation to the social security system for children would entail a reduction in health insecurity for the children of parents with irregular residential status. It would also be necessary to reduce the factors that provoke fear of displacement, which would facilitate physical access to consultations.



AUTEUR(S)
July BAILLOT, B. LUMINET, N. DROUOT, J.F. CORTY

Reçu le 25 septembre 2011.    Accepté le 10 janvier 2012.

MOTS-CLÉS
Accès aux soins, Enfants, Migrants, Mayotte, France

KEYWORDS
Right to healthcare, Children, Migrants, Mayotte, France

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (198 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier