ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 105/4 - 2012  - pp.265-269  - doi:10.1007/s13149-012-0243-z
TITRE
Les facteurs prédictifs de récidive du kyste hydatique du foie : l’expérience tunisienne

TITLE
Recurrence of hydatid cyst of liver: predictive factors: Tunisian experience

RÉSUMÉ

Le kyste hydatique du foie (KHF) pose un réel problème de santé publique. Le chirurgien est souvent confronté au problème du choix de la technique chirurgicale (traitement radical versus traitement conservateur). Le traitement conservateur se heurte à une récidive hydatique souvent fréquente. Le but de notre travail est d’évaluer les facteurs prédictifs de récidive hydatique afin de pouvoir optimiser le traitement chirurgical et de mettre en oeuvre les moyens de prévention. Il s’agit d’une étude rétrospective s’étalant sur dix ans ayant colligé 391 patients porteurs de KHF opérés. Le diagnostic de la récidive était suspecté sur l’imagerie et confirmé lors de la réintervention. L’étude univariée des facteurs de récidive s’est basée sur le test de Fisher et le modèle de régression logistique pour l’analyse multivariée. Le taux de récidive hydatique était de 12 %, avec un délai moyen de 50 mois. En analyse univariée, les facteurs prédictifs de récidive étaient : l’origine rurale, les kystes dont la taille est supérieure à 7 cm, les kystes uniloculaires. En analyse multivariée, il en ressort que la taille du kyste supérieure à 7 cm et les kystes univésiculaires sont les seuls facteurs prédictifs indépendants de récidive. Les kystes jeunes uniloculaires sont les plus pourvoyeurs de récidives du fait de leur caractère immunogène et de la présence parfois d’exovésiculations. Ce facteur doit être pris en considération dans la stratégie thérapeutique afin d’en prévenir la récidive.



ABSTRACT

Cystic echinococcosis is a public health problem. Surgery represents the basic treatment and the surgeon is regularly faced with the choice of the appropriate surgical procedure (radical versus conservative surgical approach). The conservative procedure is safe and easy but can lead to a recurrence in the site of residual cavity. The aim of this study was to evaluate the predictive factors of the recurrence of hepatic hydatid cysts, to optimize surgical management and to implement preventive measures. The current retrospective study included 391 patients with hepatic hydatid cysts operated at our institution from 1996 to 2006. The diagnosis of recurrence was suspected by radiological survey and confirmed at laparotomy. The univariate study of predictive factors of recurrence was based on the Fisher test and the multivariate one on the logistic regression model. The recurrence rate reached 12% in our study with an average period of 50 months. Univariate analysis showed that the predictive factors of recurrence were: the rural origin of patients, the voluminous cysts larger than 7 cm, and unilocular hydatid cyst. Multivariate analysis showed that only voluminous cysts and unilocular ones were the predictive factors of recurrence. The unilocular and voluminous hydatid cysts represent the cysts that relapse frequently because of their immunogenic character and the presence of exocysts in the pericysts. This is very important for the therapeutic strategy the main aim of which is to prevent the recurrence.



AUTEUR(S)
H. BEDIOUI, H. AYARI, K. BOUSLAMA, H. MAGHREBI, H. HSAIRI, M. JOUINI, J.-M. KACEM, Z. Ben SAFTA

Reçu le 12 décembre 2011.    Accepté le 27 mars 2012.

MOTS-CLÉS
Kyste hydatique, Foie, Récidive, Traitement chirurgical, Hôpital, Tunis, Tunisie, Maghreb, Afrique du Nord

KEYWORDS
Hydatid cyst, Liver, Recurrence, Surgical treatment, Hospital, Tunis, Tunisia, Maghreb, Northern Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (103 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier