ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 106/4 - 2013  - pp.244-247  - doi:10.1007/s13149-013-0315-8
TITRE
Évaluation de la tolérance de l’association zidovudine-lamivudine-névirapine chez les patients VIH-1 au Centre hospitalier de Fann à Dakar

TITLE
Evaluation of tolerance of zidovudine-lamivudine-nevirapine combination in HIV 1 patients in Fann Teaching Hospital in Dakar

RÉSUMÉ

L’objectif de cette étude rétrospective était d’évaluer la tolérance de l’association de zidovudine, lamivudine et névirapine (AZT/3TC/NVP) chez les patients infectés par le VIH-1 suivis à la clinique des maladies infectieuses du CHNU de Fann du 2 janvier 2008 au 16 juin 2011. Sur les 70 patients inclus, 44 ont présenté au moins un effet indésirable soit 63 %. Ceux-ci étaient dominés par les troubles digestifs (15 cas soit 33 %) et neuropsychiques (14 cas soit 31 %). Les épigastralgies (20 %), les céphalées (20 %) et les arthralgies (13 %) étaient les plus fréquents. Un exanthème maculo-papuleux a été noté dans trois cas. Au cours du suivi, cinq patients ont présenté une anémie. Tous les patients ayant plus de six mois de suivi ont présenté un effet secondaire contre 29,7 % lorsque la durée de traitement était inférieure ou égale à six mois (p=10−5). La plupart des effets secondaires dus à l’association AZT/3TC/NVP sont mineurs. L’évaluation de la tolérance clinique et biologique doit être maintenue durant tout le suivi.



ABSTRACT

We conducted a study to evaluate the tolerance of the zidovudine (AZT), lamivudine (3TC) and nevirapine (NVP) combination regimen in HIV-1 patients by a descriptive analytical retrospective study of all HIV-1 patients receiving AZT-3TC-NVP combination between 2008 and 2011. Seventy patients were included. Two thirds of the patients presented at least one side effect (44 cases). The digestive disorders (15 cases) and neuropsychiatric (14 cases) were the most frequent. Epigastralgia (20%), headaches (20%) and arthralgias (13%) were main side effects. A maculo-papular exanthema was noted in three cases. During the follow-up, five patients presented with anemia. No patient presented hepatic cytolysis due to NVP. All the patients followed for more than six months presented a side effect against 29.7% when the duration of treatment was equal to or less than 6 months (p=10−5). Most of the side effects due to the association AZT/3TC/NVP are minor. The evaluation of the clinical and biological tolerance must be maintained during all the follow-up.



AUTEUR(S)
L. FORTES DÉGUÉNONVO, S.A. DIOP, M.M. M. LEYE, M. SEYDI, A.B. DIENG, H. BENTALEB, A. DIOUF, N.A. LAKHE, D. KA, V.M. P. CISSE, N.M. DIA BADIANE, M.N. MANGA, C.T. NDOUR, M. SOUMARÉ, B.M. DIOP, P.S. SOW

Reçu le 2 avril 2013.    Accepté le 24 septembre 2013.

MOTS-CLÉS
Sida, VIH-1, Association AZT/3TC/NVP, Traitement, Tolérance, VIH-1, Hôpital, Dakar, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
AIDS, HIV-1, AZT/3TC/NVP combination, Treatment, Tolerance, HIV-1, Hospital, Dakar, Senegal, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (90 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier