ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 107/4 - 2014  - pp.241-243  - doi:10.1007/s13149-014-0346-9
TITRE
Observance à long terme au traitement antirétroviral au Sénégal

TITLE
Long term adherence to HAART in Senegal

RÉSUMÉ

L’observance est un des principaux prédicteurs du succès de la thérapie antirétrovirale. Une initiative gouvernementale a été lancée au Sénégal en 1998 permettant un accès à la thérapie antirétrovirale aux patients infectés par le VIH. Les mesures d’observance ont été collectées à l’aide d’un décompte des comprimés et d’un questionnaire pour 330 patients. Trois groupes de patients et une meilleure observance chez les femmes ont été révélés. Les hommes et les patients ayant un niveau faible d’observance durant le suivi sont indépendamment associés à une plus forte mortalité. Cette étude révèle une meilleure observance chez les femmes et identifie un important groupe de patients susceptibles de développer une résistance aux antirétroviraux.



ABSTRACT

Adherence is one of the main predictors of antiretroviral treatment success. A governmental initiative was launched in 1998 for HIV-infected patients in Senegal to provide access to highly active antiretroviral therapy (HAART). Adherence measurements, defined as pills taken/pills prescribed, were assessed between November 1999 and June 2010 using a pill count along with a questionnaire for 330 patients. Predictors of adherence and identification of adherence trajectories were explored through latent class mixed model. We also performed a survival analysis using Cox proportional hazard model. Three adherence behaviours were revealed as well as a better adherence for women. A third of patients had a high adherence trajectory over time and a third had an intermediate one. Male gender and low adherence behaviour over time were independently associated with a higher mortality rate. This study shows that an overall good adherence can be obtained in the long term in Senegal, suggests a better adherence for women and points out a large subsample of patients with intermediate level of adherence behaviour who are at risk for developing resistance to antiretroviral drugs.



AUTEUR(S)
M. BASTARD, M. Basty Koita FALL

Reçu le 10 octobre 2012.    Accepté le 27 janvier 2014.

MOTS-CLÉS
Cohorte ANRS 1215 : PVVIH, VIH, ARV, Thérapie antirétrovirale, Observance, Genre, Dakar, Sénégal, Afrique intertropicale

KEYWORDS
ANRS 1215 Cohort, PLHIV, HIV, ART, Antiretroviral therapy, Adherence, Gender, Dakar, Senegal, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (157 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier