ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 109/2 - 2016  - pp.107-113  - doi:10.1007/s13149-016-0489-y
TITRE
Le paludisme dans l’Archipel des Comores : état des lieux en 2015 après quinze années de lutte

TITLE
Malaria in the Comoros Archipelago in 2015: status after 15 years of fight

RÉSUMÉ

Formé de quatre îles volcaniques, l’archipel des Comores, est une zone de transmission intense, stable et permanente du paludisme, quasi exclusivement à Plasmodium falciparum. Le but de ce travail est de dresser l’état des lieux du paludisme à Mayotte et dans l’Union des Comores en 2015 à la suite de la mise en place de diverses stratégies de lutte depuis une quinzaine d’années. En 2015, Mayotte était en phase d’élimination du paludisme. Dans trois autres îles formant l’Union des Comores, le nombre de cas a beaucoup diminué à Anjouan (taux d’incidence annuel 0,02 ‰) et à Mohéli (taux d’incidence annuel 0,14 ‰), faisant passer ces deux îles en situation de pré-élimination. La Grande Comore (taux d’incidence annuel 3,68 ‰) reste en phase de contrôle, avec un recul encore insuffisant concernant la campagne de traitement de masse de 2013. Ces stratégies pourraient être adaptées à d’autres milieux insulaires endémiques pour le paludisme et à population limitée.



ABSTRACT

The four volcanic islands of the Comoros archipelago are an area of intense, stable and permanent malaria transmission, almost exclusively with Plasmodium falciparum. Our purpose is to describe the current situation on malaria in Mayotte and Comoros in 2015, after the implementation of various strategies of control during the past 15 years. In 2015, Mayotte is in the phase of elimination of malaria. In the three islands forming the Union of Comoros, the transmission is much lower in the islands of Anjouan (incidence of 0.02‰) and Moheli (incidence of 0.14‰), ranking the two islands in pre-elimination phase. Grande Comore (incidence of 3.68‰) remains in the control phase with not enough time to assess what the mass treatment campaign long-term effects might be. These strategies could be applied in other islands with endemic malaria and with limited population.



AUTEUR(S)
M. TOYB, A. OULEDI, B.-A. GAÜZÈRE, P. AUBRY

Reçu le 14 octobre 2015.    Accepté le 7 mars 2016.

MOTS-CLÉS
Paludisme, Plasmodium falciparum, Élimination, Pré-élimination, 2015, Mayotte, Anjouan, Mohéli, Grande Comore, Union des Comores, Océan Indien

KEYWORDS
Malaria, Plasmodium falciparum, Control, Eradication, 2015, Mayotte, Anjouan, Mohéli, Grande Comore, Comoros, Indian Ocean

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-016-0489-y.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (784 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier