ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 109/4 - 2016  - pp.236-243  - doi:10.1007/s13149-016-0526-x
TITRE
(Re)vivre après Ebola : bilan à un an et perspectives d’une étude d’évaluation et accompagnement des patients déclarés guéris d’une infection par le virus Ebola en Guinée (cohorte PostEboGui)

TITLE
Revival after Ebola: Multidisciplinary Assessment at 1 year, Prospect and Follow-up Study of Surviving Patients from Ebola in Guinea (PostEboGui Cohort)

RÉSUMÉ

L’épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) qui a sévi en Afrique de l’Ouest de fin 2013 à début 2016 a touché plus de personnes que toutes les épidémies précédentes. Au-delà de la prise en charge des malades en phase aiguë et du contrôle de l’épidémie, le devenir des guéris d’Ebola est apparu comme un sujet important à mesure que leur nombre augmentait. Un programme spécifique de prise en charge et d’évaluation en phase postcritique de l’infection à virus Ebola a été mis en place par l’UMI 233 (Unité mixte internationale) de l’IRD (Institut de recherche pour le développement) et le service des maladies infectieuses de l’Hôpital national de Donka de Conakry afin de mieux connaître le devenir des patients au-delà de la phase aiguë de la maladie. Cet article présente le programme PostEboGui, les contraintes et ajustements du projet initial, les participants, les premiers résultats et questions émergentes, un an après son démarrage, dans une perspective descriptive et critique. Nous avons également entamé une réflexion sur des aspects éthiques en contexte de maladie épidémique et d’interventions massives pouvant entraîner une surinvestigation des patients.



ABSTRACT

Ebola virus disease (EVD) epidemic that spread in West Africa from the end of 2013 to early 2016 has reached more people than all past epidemics. Beyond care management of acute phase ill patients and measures for the control of the epidemic, the outcome of Ebola survivors became an important question as their number increased and raised new issues. A multidisciplinary prospective cohort of survivors in Guinea has been launched by IRD UMI 233 and Donka National Hospital, Conakry, Guinea, to assess the long-term clinical, psychological, sociological, immunological, and viral outcomes potentially related to EVD. This paper describes PostEboGui Programme, constraints and changes to the initial proposal, participants, first results, and new issues, 1 year after its start, in a descriptive and critical view. We started also to work on ethical aspects in the context of epidemics and of mass interventions with a risk of overinvestigation of patients.



AUTEUR(S)
P. MSELLATI, A. TOURÉ, M.S. SOW, K. CÉCÉ, B. TAVERNE, A. DESCLAUX, M. BARRY, J.-F. ETARD, E. DELAPORTE

Reçu le 28 juin 2016.    Accepté le 13 septembre 2016.

MOTS-CLÉS
Ebola, survivants, PostEboGui, Cohorte, Guinée, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Ebola, Survivors, PostEboGui, Cohort, Guinea, Sub-Saharan Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-016-0526-x.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (163 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier