ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 109/4 - 2016  - pp.287-295  - doi:10.1007/s13149-016-0520-3
TITRE
« Back to the Future ». Les essais vaccinaux contre Ebola, au regard de l’histoire des résistances à l’immunisation

TITLE
Back to the Future. Vaccine trials against Ebola in the history of resistance to immunization

RÉSUMÉ

Des essais vaccinaux contre le virus Ebola ont été envisagés, à partir d’août 2014, pour rattraper l’impréparation à l’épidémie. Les experts, biologistes et anthropologues, se sont efforcés d’anticiper sur les résistances à la vaccination dans les trois pays d’Afrique de l’Ouest concernés. Cet article opère une rétrospective historique sur les résistances à la vaccination au cours de son histoire, de l’inoculation de la variole au vaccin anti-poliomyélite. Les résistances ont été liées aux contextes politiques et à l’imposition de l’obligation par un pouvoir oppresseur, local ou étranger, mais aussi aux erreurs et incertitudes scientifiques. L’analyse historique suscite une question inverse, celle de l’adhésion des populations à une technique dont le détail à l’intérieur du corps leur échappe. L’article montre que, face à l’adversité, les Guinéens et autres peuples d’Afrique de l’Ouest, comme d’autres sociétés en d’autres temps et sous d’autres cieux, peuvent s’approprier une immunisation qui représente pour eux un magic bullet. Seules des études de terrain approfondies permettront de démêler si la stratégie choisie a porté des fruits et peut-être facilité la « convalescence » des pays touchés, sachant que la preuve décisive de l’efficacité des vaccins ne pourra pas être apportée hors contexte épidémique.



ABSTRACT

Vaccine trials against Ebola virus have been conceived and organized, in August 2014, after the epidemic started in three countries of West Africa. If the preparedness had been missing, the planners tried to anticipate the resistance to vaccination, in Guinea, Sierra Leone and Liberia. This article offers a retrospective view on the resistances to vaccination throughout its history, from smallpox inoculation to anti-polio vaccine. Resistances have been linked to the political contexts and the rejection of an oppressive power, either local or foreign, as well as mistakes and scientific uncertainties. The analysis of the historical factors of resistance leads to reverse the question: what convinces people to accept a vaccine trial, despite the obscurities of the immunization processes inside the body? The article hypothesizes that Guineans and West Africans face a dilemma similar to their counterparts in the past, whether or not to rally to an experimental immunization, the results of which are still pending. They may appropriate the Western beliefs about the efficacy of vaccines to their own ways of circumventing misfortune. Further field studies will be required to assess the role of the vaccinal trials and the response to the epidemic in the “convalescence” of these societies, being aware that the trials will not allow a complete assessment of the vaccines, because of the end of the epidemic.



AUTEUR(S)
A.M. MOULIN

Reçu le 13 août 2016.    Accepté le 14 août 2016.

MOTS-CLÉS
Vaccin, Ebola, Résistance à la vaccination, Vaccination en anneaux, Magie, Guinée, Immunisation, Expertise historique

KEYWORDS
Vaccine, Ebola, Resistance to Vaccination, Ring Vaccination, Magic, Guinea, Immunization, Historical expertise

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-016-0520-3.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (177 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier