ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 109/5 - 2016  - pp.334-339  - doi:10.1007/s13149-016-0514-1
TITRE
Les endométrites obstétricales au CHU-Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou (Burkina Faso). À propos de la prise en charge d’une série de 102 cas

TITLE
Obstetric endometritis at the UTH-Yalgado Ouedraogo of Ouagadougou (Burkina Faso): about the management of 102 cases

RÉSUMÉ

Il s’agit d’une étude transversale descriptive sur une période de 9 mois menée au CHU-Yalgado Ouédraogo auprès de toutes les patientes chez qui le diagnostic d’endométrite obstétricale a été posé. Des prélèvements endo-cervicaux et vaginaux ont été effectués chez toutes ces patientes. Les bactéries commensales et les anaérobies ont été recherchées en laboratoire. Pendant la période d’étude, 102 cas d’endométrites obstétricales ont été enregistrés représentant 1,4 % des admissions et 2,8 % des accouchements. L’âge moyen des patientes était de 25,2 ans [17-43]. La parité moyenne était de 2,5 ± 2 [0-7]. Le motif de consultation était dominé par l’hyperthermie dans 98 % des cas. L’écosystème bactérien était dominé par Escherichia coli (49,2 %), Staphylococcus aureus (29,5 %), et Streptococcus sp (4,9 %). L’association amoxicilline+acide clavulanique a montré une faible activité sur la plupart des germes. La durée moyenne d’hospitalisation des patientes était de 6,30 jours [1-33]. Un décès maternel a été enregistré chez 3 des 102 patientes, soit un taux de létalité de 2,9 %. La létalité des endométrites au CHU-Yalgado Ouédraogo est supérieure au taux de 1 % admis par l’OMS. La résistance des germes à l’amoxicilline est élevée. La systématisation de l’étude bactériologique devrait permettre d’orienter l’antibiothérapie afin de contribuer à la baisse de la mortalité maternelle.



ABSTRACT

This is a descriptive cross-sectional study over a nine months period conducted at the UTH-Yalgado Ouédraogo from all patients in whom the diagnosis of endometritis at obstetrical been laid. Endo-cervical and vaginal swabs were taken from all these patients. Commensal bacteria and anaerobes were investigated in the laboratory. During the study period, 102 cases of obstetric endometritis were recorded that to say a frequency of 1.4% of admissions. The average age of patients was 25.2 years [17-43]. The childbirth mean was 2.5 ± 2 [0-7]. The reason for consultation was dominated by hyperthermia in 98% of cases. The bacterial ecosystem was mainly dominated by Escherichia coli (49.2%), Staphylococcus aureus (29.5%), Streptococcus sp (4.9%). The acid + amoxicillin clavulanic showed low activity on most germs. The average hospital stay of patients was 6.30 days [1-33]. A maternal death was recorded in 3 patients that to say fatality rate of 2.9%. The lethality of endometritis at the UTH-Yalgado Ouedraogo is greater than the rate of 1% allowed by WHO. The resistance of germs is high enough with amoxicillin. The systematization of the bacteriological study is expected to guide the antibiotic to help better fight against maternal mortality.



AUTEUR(S)
C.M.R. OUÉDRAOGO, A. OUATTARA, A. SANA, A. OUÉDRAOGO, D.P. KAIN, E. KOMBOIGO, L. SANGARÉ, J. LANKOANDÉ

Reçu le 8 décembre 2015.    Accepté le 17 mai 2016.

MOTS-CLÉS
Endométrites obstétricale, Bactériologie, Létalité, Hôpital, Ouagadougou, Burkina Faso Afrique intertropicale

KEYWORDS
Obstetric endometritis, Bacteriology, Lethality, Hospital, Ouagadougou, Burkina Faso, Sub-Saharan Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-016-0514-1.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (137 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier