ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 110/3 - 2017  - pp.180-190  - doi:10.1007/s13149-017-0558-x
TITRE
La cholédochostomie transhépaticokystique dans le traitement des kystes hydatiques ouverts dans les voies biliaires : revue des indications et analyse des résultats d’une série de 25 cas

TITLE
Trans-hepatico Cystic Coledochostomy for the Opening Hydatid Cyst in the Biliary Tract: Indications and Outcome Evaluation of 25 Cases

RÉSUMÉ

Le traitement des kystes hydatiques du foie ouvert dans les voies biliaires est parfois difficile et complexe. La cholédochostomie transhépaticokystique (CTHK) fait partie de ses procédés. Nous avons réalisé une revue des indications de ce procédé chirurgical et de ses résultats périopératoires à travers une série de 25 patients puis analysé les facteurs prédictifs de complications. Durant la période d’étude de 19 ans, 909 patients ont été opérés pour un kyste hydatique du foie, dont 92 (10,1 %) étaient ouverts dans l’arbre biliaire. Ces patients ont été traités par des procédés divers, dont 25 (27 %) par une CTHK. Il s’agissait de 15 femmes et de dix hommes, d’âge jeune (moyenne de 47 ans). La CTHK a été réalisée en raison d’un périkyste multistratifié et calcifié associé à une fistule non suturable dans 18 cas, en raison d’une cavité résiduelle à périkyste souple mais volumineuse, d’une fistule non exposée dans six cas et dans un cas où le périkyste était épais, la fistule était exposée mais dont la suture était à risque de sténose du canal hépatique droit. La morbidité spécifique était de 20 % liée à une longueur du trajet intracanalaire de la sonde de cholédochostomie de moins de 2 cm (p = 0,016), à l’absence de réalisation d’une épiplooplastie (p = 0,004) et à l’existence d’une fuite du produit de contraste en dehors de l’orifice fistuleux sur la cholangiographie de contrôle (p = 0,005). La CTHK est une technique sûre et fiable et trouve ses indications en cas d’impossibilité de réaliser les autres procédés conservateurs. L’application de ses impératifs techniques et l’éviction des erreurs du montage permettront certainement de réduire sa morbidité déjà connue comme faible.



ABSTRACT

The treatment of hydatid cysts of the liver opened in the bile ducts is sometimes difficult and complex. The trans-hepaticocystic coledochostomy (CTHK) is one of these processes. We conducted a review of the indications for this surgical procedure and its perioperative outcomes through a series of 25 patients and then we analyzed predictor factors of complications. During the period’s study, 909 patients with liver hydatid cyst went under the surgery. Ninety two (92, i.e. 10.1%) of them had an opening in the bile ducts through a large fistula. Twenty five (25, i.e. 27%) had a trans-hepaticocystic coledochostomy. The sex ratio was 0.6. The population was young with an average age of 47 years. The trans-hepaticocystic coledochostomy was performed because of a thick pericyst associated with a nonsutured fistula in 18 cases, a voluminous residual cavity with a soft pericyst but the fistula was unexposed in six cases and in a case where the pericyst was thick, fistula was exposed. Its suture was associated with a high risk of bile duct stenosis. Specific morbidity was 20% due to a length of the intraductal coledochostomy under 2 cm (P = 0.016), the absence of an epiploplasty (P = 0.004) and the existence of a leak of contrast material outside the fistula on the cholangiography (P = 0.005). The trans-hepaticocystic coledochostomy is a safe and reliable technique, often indicated when other conservative methods are failing. The application of its technical requirements and avoidance of mounting errors allow reducing its morbidity.



AUTEUR(S)
S. DALDOUL, G.H. EL KEBIR, I. MESSOUDI, A. MABROUK, M. Tahar BOUZIDI, M. BEN MOUSSA

Reçu le 5 septembre 2015.    Accepté le 24 janvier 2017.

MOTS-CLÉS
Kyste hydatique du foie, Fistule, Cholédochostomie transhépaticokystique, Indications, Hôpital, Tunis, Tunisie, Afrique du Nord

KEYWORDS
Hydatid cyst, Fistula, Trans-hepaticocystic coledochostomy, Indications, Hospital, Tunis, Tunisia, Northern Africa

BIBLIOGRAPHIE
bspe.revuesonline.com/revues/51/10.1007/s13149-017-0558-x.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,34 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier