ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/1 - 2018  - pp.9-11  - doi:10.3166/bspe-2018-0009
TITRE
Syndrome de Lyell d’évolution fatale suite à la réadministration de diclofénac, au CHU de Bouaké (Côte d’Ivoire)

TITLE
Fatal Toxic Epidermal Necrolysis Induced by Diclofenac Re-Administration in the Teaching Hospital of Bouaké (Côte d’Ivoire)

RÉSUMÉ

Nous rapportons un cas de syndrome de Lyell mortel après réadministration orale de diclofénac chez un patient ayant des antécédents de syndrome de Stevens-Johnson lié au diclofénac quatre ans auparavant.



ABSTRACT

Lyell’s syndrome or toxic epidermal necrolysis is an acute and severe cutaneous adverse drug reaction with a significant morbidity and mortality. It is a very rare condition but a vital emergency with a poor prognosis. The diagnosis is clinical and confirmed by a cutaneous biopsy showing a necrosis of the epidermis. It can be due to many drugs including non-steroidal anti-inflammatory drugs. We report a case of fatal Lyell’s syndrome after oral re-administration of diclofenac in a patient with a previous history of diclofenac-related Stevens-Johnson syndrome, four years back.



AUTEUR(S)
G.S. Irié BI, Y. PETE, M. KAMAGATE, N. KOFFI, C. NDA-KOFFI, B. OGONDON, S. KOUADIO, B. YAPO

Reçu le 13 octobre 2017.    Accepté le 24 janvier 2018.

MOTS-CLÉS
Syndrome de Lyell, Nécrolyse épidermique toxique, Diclofénac, Hôpital, Bouaké, Côte d’Ivoire, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Lyell’s syndrome, Toxic epidermal necrolysis, Diclofenac, Hospital, Bouaké, Côte d’Ivoire, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (388 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier