ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/1 - 2018  - pp.12-16  - doi:10.3166/bspe-2018-0002
TITRE
Situation épidémiologique de la trypanosomose humaine africaine dans la commune de Bilolo en République centrafricaine

TITLE
Epidemiological Situation of the Human African Trypanosomiasis in the Bilolo Municipality of Central African Republic

RÉSUMÉ

L’objectif de notre étude est de mettre à jour les données épidémiologiques de la trypanosomose humaine africaine (THA) dans un des foyers connus de la République centrafricaine, après la période de conflit (2012–2014). L’enquête a été réalisée dans 24 villages de la commune de Bilolo où 4 788 personnes ont été investiguées par le CATT (Card Agglutination Trypanosomiasis Test). Les sérums positifs ont été titrés, et une confirmation parasitologique recherchée. La phase clinique a été déterminée par cytorachie. Le CATT a permis d’identifier 221 personnes suspectes dont 54 cas sérologiques (CATT ˃ 1/16), donnant une séroprévalence de 1,12 %. Une confirmation parasitologique a été obtenue pour 15 patients soit un taux de prévalence de 0,36 %. Or, depuis 2007, aucun cas de THA n’avait été diagnostiqué dans ce foyer après des actions de dépistage, de traitement et de lutte antivectorielle.



ABSTRACT

The Human African Trypanosomiasis (HAT) is a disabling and fatal disease caused by a vector-borne parasite still impacting in residual hotbeds. The aim of our study was to update the epidemiological data of HAT in one of Central African Republic foci after the (2012–2014) period of conflict. The survey was carried out in 24 villages in the Bilolo’s municipality where 4788 persons were examined by the CATT (Card Agglutination Trypanosomiasis Test) technique. The identified cases were submitted to a serological titration test followed by parasitological testing for confirmation. The cytorachia technique was used for clinical phase determination. The CATT has identified 221 persons, of which 54 were confirmed by serological titration test, giving a seroprevalence of 1.12%. Parasitological confirmation was obtained for 15 patients. Our study showed the abundance of Trypanosoma parasites in the Bilolo municipality. However, since 2007, no case of HAT had been diagnosed in this focus after screening, treatment and vector control.



AUTEUR(S)
Y. ANDJINGBOPOU, A. LENGA, R. NZOUMBOU-BOKO, P. BITSINDOU, P.M. DOUZIMA, P. MBELESSO

Reçu le 21 février 2017.    Accepté le 13 décembre 2017.

MOTS-CLÉS
Trypanosomose humaine africaine, Épidémiologie, Foyers réémergents, Adoumondjali, N’Kouna, Mpoyo, Domissili, Gonguet, Bilolo, Nola, République centrafricaine, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Human African Trypanosomiasis, Epidemiology, Residual hotbeds, Adoumondjali, N’Kouna, Mpoyo, Domissili, Gonguet, Bilolo, Nola, Central Africa Republic, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (396 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier