ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/2 - 2018  - pp.81-83  - doi:10.3166/bspe-2018-0020
TITRE
Phytothérapie traditionnelle par Acalypha indica induisant un accident hémolytique chez les patients porteurs d’un déficit en G6PD : une circonstance fréquente à Mayotte ?

TITLE
Plant Traditional Treatment with Acalypha indica Inducing Haemolysis in Patients with G6PD Deficiency: A Frequent Circumstance in Mayotte?

RÉSUMÉ

Une phytothérapie traditionnelle par des remèdes contenant Acalypha indica L. est susceptible d’induire un accident hémolytique intravasculaire, potentiellement grave, chez les patients déficitaires en glucose-6-phosphate-déshydrogénase (G6PD). La toxicité potentielle de cette plante est connue, mais peu diffusée. Dans les régions où elle pousse et où coexistent un recours fréquent à la médecine traditionnelle et une prévalence élevée du déficit en G6PD, elle devrait être systématiquement recherchée. La situation semble fréquente à Mayotte, et n’avait jusqu’alors été signalée que rarement au Sri Lanka. Il semble indispensable que dans ces régions, les patients ou leurs parents soient systématiquement informés du risque potentiel en cas de recours à une médecine traditionnelle par les plantes, en plus des facteurs déclenchants habituellement recherchés.



ABSTRACT

A traditional treatment by plants with Acalypha indica L. can induce an intravascular haemolysis in patients with a glucose-6-phosphate-dehydrogenase (G6PD) deficiency. This information is poorly diffused in areas where the plant grows, where it is consumed for ethnomedicinal purpose and where G6PD deficiency prevalence is high; as a consequence, the probability of haemolytic accidents is presumably underestimated. It seems frequent in Mayotte according to local recent data reporting. Such accidents were previously only, and on a rare basis, reported in Sri Lanka. It seems necessary, at least in Mayotte, to inform patients, or the patients’ relatives, about the potential risk in case of using traditional medicine by plants, in addition to all other circumstances able to induce haemolysis in G6PD deficiency.



AUTEUR(S)
P. DURASNEL, C. TANTET, A. CHAMOUINE, R BLONDÉ

Reçu le 29 décembre 2017.    Accepté le 14 mars 2018.

MOTS-CLÉS
Hémolyse, Déficit en G6PD, Acalypha indica, Médecine traditionnelle, Plante, Mayotte, Comores, Océan Indien

KEYWORDS
Haemolysis, G6PD deficiency, Acalypha indica, Traditional medicine, Plant, Mayotte, Comoros, Indian Ocean

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (284 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier