ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/2 - 2018  - pp.114-120  - doi:10.3166/bspe-2018-0018
TITRE
Dynamique de l’excrétion ovulaire de Schistosoma haematobium dans une cohorte de Kalifabougou (Mali) sous traitement par le praziquantel (PZQ) durant cinq ans

TITLE
Dynamics of Egg Excretion of Schistosoma haematobium in a Longitudinal Cohort Under Treatment with Praziquantel over a Five-Year Period in Kalifabougou, Mali

RÉSUMÉ

L’objectif de cette étude était d’évaluer la dynamique de l’excrétion ovulaire de Schistosoma haematobium (Sh) après la mise à échelle du « traitement de masse » (TDM) avec le praziquantel (PZQ) de 2011 à 2016 dans une cohorte de volontaires vivant dans le village de Kalifabougou au Mali. Nous avons conduit une étude transversale sur 676 volontaires au mois de mai 2011 nichée dans une étude de cohorte de 695 volontaires, âgés de 3 mois à 25 ans et suivis de 2011 à 2016. Les œufs de Sh ont été recherchés par la technique de filtration d’urines et ceux des géo helminthes et de Schistosoma mansoni avec le Kato-Katz. Le taux de couverture maximum de la population cible de Kalifabougou en TDM/PZQ était de 83 % en 2015 et il n’a pas eu de TDM/PZQ en 2014. Le taux de prévalence de Sh montrait une réduction significative entre 2011, 2013 et 2014 avec respectivement 10,20 % [95 % CI = 10,04-10,18]- 5,32 % [95 % CI = 5,30- 5,33], et 5,25 % [95 % CI = 5,24-5,31], suivi d’une augmentation à 10,60 % [95 % CI = 10,47-10,63] en 2015 et d’une baisse significative en 2016 à 5,40 % [95 % CI = 3,5-7,3]. Les enfants âgés de six à dix ans, et majoritairement les garçons, seraient plus infectés par Sh, et pourraient servir de réservoir de parasites. Le TDM avec le PZQ reste une stratégie efficace pour le contrôle de la schistosomose à Sh à Kalifabougou. Des études complémentaires sur la couverture moyenne en TDM-PZQ, les comportements de contact homme-eau et les mouvements de population sont nécessaires pour comprendre la persistance du taux de prévalence annuel de 5 % de l’excrétion ovulaire dans la cohorte de volontaires traités périodiquement par le PQZ. Un test de viabilité des œufs excrétés serait aussi une valeur ajoutée.



ABSTRACT

This study aim was to evaluate the dynamics of Schistosoma haematobium eggs excretion after the scaling up of “Mass Drug Administration” (MDA) with praziquantel (PZQ) from 2011 to 2016 in a cohort of volunteers living in the village of Kalifabougou, Mali. We conducted a cross-sectional study on 676 volunteers in May 2011 niched in cohort study from 696 volunteers aged three months to 25 years. The eggs of Schistosoma haematobium (Sh) were tested by urine filtration technique, Soil-transmitted helminth and Schistosoma mansoni by the Kato-Katz technique. Maximal MDA/ PZQ population coverage was 83% in 2015 and no MDA/PZQ n 2014. A total of 676 volunteers was included in this prospective cohort. The prevalence rate of Sh showed a significate decreasing from 2011, 2013 to 2014 with respectively 10.2% [95% CI=10.04-10,18], 5.32% [95% CI=5.30-5.33], and 5.25% [95% CI=524.-5.31], followed by an increase to 10.6% [95% CI = 10.47-10.63] in 2015 and a significative decrease in 2016 to 5.4% [95% CI=3.5-7,3]. Children aged from six to 10 years and mostly boys were more infected with Sh, then could serve of parasite reservoir. MDA with PZQ remains an effective strategy for schistosomiasis control against Sh in Kalifabougou. Additional studies on MDA/PZQ average treatment covering human-water contact behaviors and population migration are necessary to understand the persistence of the 5% annual prevalence rate of egg shedding in the cohort of volunteers periodically treated with PQZ. Testing eggs shed viability will be also an added value.



AUTEUR(S)
D. Safiatou NIARÉ, D. DOUMTABE, A. ONGOIBA, K. SIDIBÉ, A. TRAORÉ, J. SANGALA, K. KAYENTAO, T.M. TRAN, P.D. CROMPTON, B. TRAORÉ, O.K. DOUMBO

Reçu le 4 septembre 2017.    Accepté le 27 février 2018.

MOTS-CLÉS
Schistosoma haematobium, Prévalence, Cohorte, Traitement de masse, Praziquantel, Kalifabougou, Mali, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Schistosoma haematobium, , Cohort, Mass Drug Administration, Praziquantel, Kalifabougou, Mali, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (293 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier