ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/3 - 2018  - pp.167-175  - doi:10.3166/bspe-2018-0036
TITRE
Morbidité pédiatrique d’un village amérindien en Guyane française (2009–2016)

TITLE
Pediatric Morbidity of a Native American Village in French Guiana (2009–2016)

RÉSUMÉ

La situation du village amérindien de Camopi en Guyane française est particulière de par son isolement géographique et son environnement socioculturel. Ce contexte singulier influe-t-il sur la morbidité des enfants de ce village ? Le but de cette étude était de décrire la morbidité des enfants âgés de zéro à cinq ans dans ce village. La population étudiée comprenait tous les enfants résidant à Camopi, nés entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2013. Des données sociodémographiques et médicales ont été recueillies à partir des carnets de santé jusqu’au 1er mai 2016, avec une durée maximale de suivi de cinq ans. Les 149 enfants inclus ont bénéficié de 5 916 consultations au cours de la période étudiée. Les pathologies ORL et respiratoires hautes étaient les plus fréquentes suivies par les affections digestives. Les affections respiratoires basses étaient la première cause d’hospitalisation. Les pathologies tropicales étaient peu fréquentes. La prescription d’antibiotiques concernait 32,5 % des consultations. La couverture vaccinale dépassait les 95 % pour le BCG, le DTP, le VHB et la fièvre jaune, celle du ROR un peu inférieure (89,9 %), et seuls quatre enfants avaient été vaccinés contre le pneumocoque. Malgré le contexte amazonien, la morbidité des enfants de Camopi regroupe majoritairement des affections classiques. Les traumatismes semblent peu fréquents, mais peuvent être violents. La facilitation de l’accès aux tests de diagnostic rapide, la mise en place de protocoles et la formation du personnel devraient permettre de diminuer la prescription d’antibiotiques.



ABSTRACT

The situation of the Amerindian village of Camopi in French Guiana is particular because of its geographical isolation and its socio-cultural environment. Does this unique context affect the morbidity of the children? This study describes the morbidity of children aged 0–5 years in Camopi. The study population included all the children living in Camopi, born between 01/01/2009 and 31/12/2013. Socio-demographic and medical data were collected from Child Health Record until 05/01/2016, with a maximum of five years. 149 children were included and received 5916 consultations during the period of study. ENT and upper respiratory diseases were the most frequent diseases that were followed by digestive disorders. Lower respiratory conditions were the leading cause of hospitalization. Tropical diseases were rare. Antibiotics were delivered in 32.5% of the consultations. The vaccination coverage exceeded 95% for BCG, DTP, HBV and yellow fever, remove than that of MMR which was little lower (89.9%) and only 4 children were vaccinated against pneumococcus. Despite the Amazonian context, the morbidity of Camopi’s children mainly includes classic disorders. Traumas seem uncommon but can be violent. Facilitating access to rapid diagnostic tests, setting up protocols, and training staff could reduce the prescription of antibiotics.



AUTEUR(S)
C. POTENTIER, E. MARTIN, P. BROUSSE, E. MOSNIER, F. HENAFF, B. GUARMIT, M. NACHER, Maylïs DOUINE

Reçu le 30 avril 2018.    Accepté le 16 août 2018.

MOTS-CLÉS
Pédiatrie, Morbidité, Isolement géographique, Population amérindienne, Teko, Wayampi, Camopi, Guyane française

KEYWORDS
Pediatrics, Morbidity, Geographical isolation, Native American population, Teko, Wayampi, Camopi, French Guiana

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (581 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier