ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/3 - 2018  - pp.176-182  - doi:10.3166/bspe-2018-0040
TITRE
Susceptibilité d’Anopheles gambiae s.s. et An. coluzzii aux organophosphorés et aux carbamates en zones d’exploitation industrielle de palmiers à huile à Mouila, Gabon

TITLE
Susceptibility status of Anopheles gambiae s.s. and An. coluzzii to Organophosphates and Carbamates in the Agricultural Exploitation Zones of oil Palm at Mouila, Gabon

RÉSUMÉ

Cette étude a été menée en 2017 pendant la saison des pluies dans les zones d’exploitations agricoles à Mouila, afin de déterminer le statut de sensibilité des membres du complexe Anopheles gambiae aux insecticides et de rechercher la présence de la mutation Ace 1R. Les moustiques ont été collectés au stade larvaire par la méthode du « dipping », puis élevés jusqu’au stade adulte. La susceptibilité des adultes d’An. gambiae s.l. aux organophosphorés et aux carbamates a été évaluée par la méthode standard de l’OMS concernant les tests de sensibilité aux insecticides. Les classes d’insecticides testées étaient les organophosphorés (pirimiphos-méthyl 0,25 % et 1,25 %, fénitrothion 1 %, malathion 5 %) et les carbamates (propoxur 0,1 %, bendiocarb 0,1 %, 0,5 % et 1 %). Les moustiques testés ont été identifiés par PCR. Les anophèles issus des tests ont été utilisés pour la recherche de la mutation Ace 1R par PCR. Dans les sites d’étude, Anopheles gambiae s.l. était composé d’An. gambiae s.s. et An. coluzzii vivant en sympatrie dans leurs habitats larvaires, avec une prédominance d’An. gambiae s.s. (99,1 %) sur An. coluzzii. Les tests de sensibilité des anophèles aux organophosphorés et aux carbamates ont révélé des taux de mortalité de 100 % quelle que soit l’origine des anophèles. La PCR diagnostique de la mutation Ace 1R a montré qu’aucun moustique issu des tests de sensibilité n’était porteur de gènes de résistance Ace 1R. L’absence de mutation Ace 1R chez An. gambiae s.l. révèle l’efficacité actuelle des carbamates et des organophosphorés dans la lutte contre ces moustiques. Ces familles d’insecticides pourraient être utilisées pour la lutte contre les anophèles dans les espaces agricoles de Mouila.



ABSTRACT

This study was conducted during the rainy season of 2017 in the agricultural areas at Mouila, with the aim to assess the determination of susceptibility of Anopheles gambiae complex to insecticides and the detection of Ace 1R mutation. Mosquito larvae were collected by using the dipping method and nursed to adult stage. The susceptibility of adult Anopheles gambiae s.l. populations to organophosphates and carbamates was assessed using the standard WHO susceptibility test protocol. The tested mosquitoes species were identified by PCR. These tested mosquitoes were used to search for the Ace 1R mutation. The insecticides used were pirimiphos-methyl 0.25% and 1.25%, fenitrothion 1%, malathion 5%, propoxur 0.1%, bendiocarb 0.1%, 0.5% and 1%. In the prospected areas, An. gambiae s.l. included An. gambiae s.s. and An. coluzzii sympatric in their larval habitats. However, An. gambiae s.s. was predominant in all studied areas (99.1%) comparatively to An. coluzzii Moreover, the susceptibility tests of Anopheles to organophosphates and carbamates revealed mortality rates of 100% regardless of the origin of the mosquitoes. PCR diagnosis of Ace 1R mutation showed that none tested mosquito (An. gambiae s.s. and An. coluzzii) from prospected areas harbored the Ace 1R gene in all prospected areas. The lack of Ace 1R mutation in An. gambiae s.l. reveals the current effectiveness of organophosphates and carbamates for the control of these mosquitoes. Bboth these classes of insecticides could be used for the anopheline populations control in the agricultural spaces at Mouila.



AUTEUR(S)
A. A. KOUMBA, C. R. ZINGA KOUMBA, R. MINTSA NGUEMA, P. OBAME ONDO, G. BIBANG BENGONO, P. COMLAN, G. K KETOH, L. S DJOGBENOU, O. FAYE, B. M'BATCHI, J. F MAVOUNGOU

Reçu le 5 avril 2018.    Accepté le 14 septembre 2018.

MOTS-CLÉS
Vecteurs, Paludisme, Sensibilité, Insecticides, Organophosphorés, Carbamates, Mutation Ace 1R, palmiers à huile, Agriculture, Plantation industrielle, Mboukou, Moutassou, Mouila, Province de la Ngounié, Gabon, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Malaria, Vector, Susceptibility, Insecticides, Organophosphates, Carbamates, Ace 1R Mutation, Oil palm, Agriculture, Industrial plantation Mboukou, Moutassou, Mouila, Ngounié province, Gabon, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (448 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier