ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/4* - 2018  - pp.207-208  - doi:10.3166/bspe-2018-0045
TITRE
Éditorial : Menaces sur l’efficacité du traitement contre le paludisme

RÉSUMÉ

Une résistance de très haut niveau de P. falciparum vient d’être induite expérimentalement in-vivo dans un modèle souris NOD/SCID IL-Ry - / - par des doses infra-thérapeutiques d’artésunate. En réaction à la facilité et à la rapidité avec lesquelles cela s’est fait, ce texte amorce un plaidoyer pour la prise de mesures concrètes afin de limiter le risque de voir à terme apparaitre le même phénomène sur le terrain. Ces mesures comprennent notamment un renforcement de la lutte contre l’utilisation de l’artésunate en monothérapie par voie orale, en comprimés souvent sous-dosés ou de l’artémisinine en tisane, et l’adoption de moyens plus fiables et plus performants que ceux utilisés actuellement pour détecter plus précocement l’apparition des résistances ainsi qu’une relance de la recherche de nouveaux antipaludiques.



AUTEUR(S)
Jean-François PAYS

MOTS-CLÉS
paludisme · artésunate · artémisinine · quinine · résistances · antipaludiques · souris NOD/SCID IL-Ry - / - · santé publique

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (88 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier