ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 111/5 - 2018  - pp.289-294  - doi:10.3166/bspe-2019-0052
TITRE
Evaluation du test « SD Bioline Malaria Antigen pf  (HRP2) » dans le diagnostic du paludisme à Plasmodium falciparum de l’enfant au CHU de Yopougon (Côte d’Ivoire)

TITLE
Evaluation of “SD Bioline Malaria Antigen pf® (HRP2)” test in Plasmodium falciparum malaria diagnosis in child at the Yopougon teaching hospital (Côte d’Ivoire)

RÉSUMÉ

Dans la présente étude, un test de diagnostic rapide (TDR) du paludisme a été évalué par rapport au Gold standard qu’est la goutte épaisse (GE) chez 243 enfants présumés impaludés en consultation et aux urgences de pédiatrie du CHU de Yopougon du 1er février au 11 novembre 2016. L’objectif était d’étudier les performances du test et de proposer un algorithme d’utilisation des TDR en milieu hospitalier pour une prise en charge précoce des enfants souffrant de paludisme en l’absence de GE disponible. Les deux examens concordaient dans 90,5 % des cas (p = 0,01). Les facteurs qui ont statistiquement influencé la fiabilité du TDR étaient l’âge (taux de discordances d’avec la goutte épaisse plus important chez les moins de 6 mois), la présence de signes de lutte respiratoire à l’examen physique (p = 0,046) et les parasitémies extrêmes (très élevées ou faibles) (p = 0,0096). Le TDR avait une sensibilité de 92,7 %, une spécificité de 87,1 %, une valeur prédictive positive de 87,1 %, une valeur prédictive négative de 88 %, un rapport de vraisemblance positive de 7, 2 et un rapport de vraisemblance négative de 0,1. En raison de ses performances satisfaisantes, le TDR représenterait une aide substantielle rapide en cas de difficulté de réalisation d’une GE aussi bien en milieu hospitalier que dans les centres de premier recours. Son interprétation doit toutefois rester prudente chez les enfants de moins de 6 mois et devant des parasitémies trop faibles ou trop fortes.



ABSTRACT

Evaluation of “SD Bioline Malaria Antigen Pf ® (HRP2)” test for the confirmation of children’s Plasmodium falciparum malaria in a hospital setting. In the present study, a Rapid Diagnostic Test (RDT) for the diagnosis of malaria has been compared to the thick smear in 243 children suspected with malaria in Youpogon’s University Hospital pediatrics’ consultation and emergency room from the 1st of February to November 11, 2016. Conformity between the two exams was observed in 90.5% of the cases (p=0.01). Factors which statistically influenced the RDT’s reliability were children’s age, presence of difficulty in breathing (p=0.046) and extreme parasitaemia (too high or too low) (p=0.0096). Diagnostic performances were the following, sensitivity: 92.7%, specificity: 87.1 %, positive predictive value: 87.1%, negative predictive value: 88 %, positive likelihood ratio: 7.2 and negative likelihood ratio: 0.1. Authors insist on the necessity of a permanent access to RDT when a thick smear cannot be done in reference sanitary systems. However, caution is needed concerning RDT’s results in children less than 6 months old and those who had low or large parasitaemia.



AUTEUR(S)
E. BOUAH-KAMON, C. NIAMIEN-ATTAÏ, A. KONATÉ, L. ADONIS-KOFFY

Reçu le 28 janvier 2018.    Accepté le 3 janvier 2019.

MOTS-CLÉS
Diagnostic, Paludisme, Enfant, Valeur prédictive, TDR, Hôpital, Yopougon, Côte d’Ivoire, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Diagnosis, Malaria, Child, RDT, Predictive value, Hospital, Yopougon, Côte d’Ivoire, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (147 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier