ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 112/1 - 2019  - pp.8-11  - doi:10.3166/bspe-2019-0074
TITRE
Fréquence élevée de l’allèle Pfcrt-76T dans les isolats de Plasmodium falciparum provenant du Gabon et de la Côte d’Ivoire après le retrait de la chloroquine

TITLE
High Frequency of Pfcrt-76T Allele in Plasmodium falciparum Isolates From Gabon and Ivory Coast After the Withdrawal of Chloroquine

RÉSUMÉ

Le but de cette étude était d’évaluer la proportion de l’allèle mutant Pfcrt-76T quatre ans après l’adoption de nouvelles stratégies de contrôle du paludisme au Gabon et en Côte d’Ivoire. La fréquence de la mutation K76T du gène Pfcrt a été comparée entre les isolats de P. falciparum du Gabon et de Côte d’Ivoire. Des échantillons ont été prélevés en 2008 au Gabon et en 2009 en Côte d’Ivoire. Au total, 151 isolats ont été sélectionnés et analysés par PCR-nichée-RFLP pour l’identification de l’allèle Pfcrt-76: 63 à Abobo (Côte d’Ivoire) et 78 à Oyem (Gabon). La proportion de l’allèle mutant Pfcrt-76T était plus élevée à Oyem (70 %) comparée à Abobo (46 %) (p = 0,005). Cet allèle était plus fréquemment détecté chez les patients de moins de 5 ans à Oyem (75 %) comparé à Abobo (52 %) (p < 0,01). Le présent travail a montré une prévalence différente de l’allèle Pfcrt-76T entre les deux sites, probablement en raison d’une pression médicamenteuse différente sur les souches de P. falciparum circulant dans ces zones. Une diminution de la fréquence de cette mutation est observée par rapport aux résultats de 2005. Par conséquent, un suivi continu de cet allèle et d’autres marqueurs moléculaires de la résistance aux antipaludiques est recommandé dans ces pays.



ABSTRACT

The aim of this study was to assess the proportion of Pfcrt-76T mutant allele four years after the adoption of new malaria control guidelines in Gabon and Ivory Coast. Frequency of K76T mutation of Pfcrt gene was compared between Plasmodium falciparum isolates from Gabon and Ivory Coast. Samples were collected in 2008 in Gabon and in 2009 in Ivory Coast. In total, 151 isolates were selected and analysed by nested-PCR-RFLP for Pfcrt-76 allele identification: 63 in Abobo (Ivory Coast) and 78 in Oyem (Gabon). The proportion of Pfcrt-76T mutant allele was higher in Oyem (70%) compared to Abobo (46%) (p=0.005). This allele was more frequently detected in patients less than 5 years old in Oyem (75 %) compared to Abobo (52%) (p<0.01). The present work showed different prevalence of Pfcrt-76T allele between both sites probably due to a different drug pressure on P. falciparum strains circulating in these areas. Moreover, a decrease of the mutation frequency is observed compared to data obtained in 2005. Therefore, a continuous monitoring of this allele and other drug resistance molecular markers is required in these countries.



AUTEUR(S)
J.M. NDONG NGOMO, M. Amiah AHOU, W. YAVO, M. Karine BOUYOU-AKOTET, D.P. MAWILI-MBOUMBA

Reçu le 10 août 2018.    Accepté le 2 avril 2019.

MOTS-CLÉS
Paludisme, Plasmodium falciparum, Résistance, Chloroquine, Gène Pfcrt, Côte d’Ivoire, Gabon, Afrique intertropicale

KEYWORDS
Malaria, Plasmodium falciparum, Resistance, Chloroquine, Pfcrt gene, Ivory Coast, Gabon, Sub-Saharan Africa

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (126 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier