ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Bulletin de la Société de Pathologie Exotique

0037-9085
 

 ARTICLE VOL 112/2 - 2019  - pp.114-118  - doi:10.3166/bspe-2019-0082
TITRE
Risques d’infection suite à l’implant de nodules péniens bouglous ou dominos : à propos d’un cas en Guyane française

TITLE
Risk of Infection Following Implant of Artificial Penile Nodule, Bouglous or Dominos: A Case Report in French Guiana

RÉSUMÉ

Le port de nodules péniens artificiels (NPA) est fortement lié à la fréquentation du milieu carcéral en Guyane française. Cette pratique est peu connue des professionnels de santé. Bien que les complications restent peu fréquentes malgré la prévalence élevée de ces nodules dans certaines populations, elles peuvent nécessiter une prise en charge diagnostique et thérapeutique urgente. En effet, il existe des risques fonctionnels, mais également vitaux survenant dans les suites d’une complication notamment infectieuse. Nous rapportons ici le cas d’une infection de la verge suite à l’implant de deux NPA chez un patient de 23 ans, pour laquelle le retrait des nodules et une antibiothérapie orale ont été nécessaires. Preuve de la forte prévalence de cette pratique, nous illustrons à l’aide d’une iconographie radiologique originale le cas d’un autre patient chez qui ces nodules ont été fortuitement découverts. Enfin, nous discutons des différentes complications décrites dans la littérature.



ABSTRACT

Implant of artificial penile nodule (APN) is a socio-cultural practice, linked to penitentiary environment in French Guiana. Physicians are often unfamiliar with its existence. Although serious complications remain low regarding the high prevalence of this practice, urgent cares could be required. Indeed, implant of nodule can have functional sequelae, and sometimes life-threatening consequences, especially if infection occurs and spreads. We have reported the case of a 23-year-old male who presented an infection of the penis after the implant of two APN. Removal of the nodules associated with oral antibiotics was needed. We also present CT-scan images of another patient, as an example of fortuitous discovery of these nodules. We finally discuss the various complications already described in literature.



AUTEUR(S)
R. LAJAUNIE, H. KRAIEM, A. LUCARELLI, F. DUBOIS, N. RASOULY, G. WALTER, V. ABOUT, F. DJOSSOU, L. EPELBOIN

Reçu le 12 mars 2019.    Accepté le 18 juin 2019.

MOTS-CLÉS
Nodule pénien artificiel, Bouglous, Dermohypodermite, Streptococcus pyogenes, Milieu carcéral, Guyane française

KEYWORDS
Artificial Penile Nodule, Dominos, Cellulitis, Streptococcus pyogenes, Penitentiary center, French Guiana

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (590 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier